Cohabitation de Azmi

Azmi Kheyi
Type d’oeuvre : Tableaux
Technique : Huile
Support : Toile
Dimensions : 100 x 70 cm
Référence : 3466

Prix : 9 000 Dirhams
Prix en € : 796,46 €

476 vues
FAIRE UNE OFFRE
Contacter le vendeur :

Avis

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 avis, moyenne de: 4,50 sur 5)
Loading...
2 Commentaires
  1. Abdlilah Jorio

    Cohabitation

    Cohabitation truculente
    De formes rampantes sur la masse de la nuit
    Décimant des bribes de rêves suspects , esseulés
    On sent l étau de l envie et du béton
    L imbroglio de joies factices
    Les portes fermées et disparates rejetées par l horizon
    Cohabitation délavée , existence cadenassée
    La matière peine , les parois saignent
    L âme gémit sous des voûtes plombées
    Des espoirs fulminent , le désespoir calcine
    Envenime cette mal-vie
    Ou formes s entrechoquent et s imbriquent
    Se heurtent dans leur chute la nuit
    Les formes vouloir se desserrer ,errer

Laisser un commentaire

A Propos de l’artiste

Par Mohamed TAZI Portrait d’un peintre marocain secret, tiré par un cinéaste-peintre. Kheyi Azmi, vieux routier de la toile, vient d’exposer. pour la première fois à Bab Lekbir des Oudayas. Né à Azrou (en 1952), Kheyi Azmi a gardé un grand amour pour l

Voir la biographie complète

Oeuvres de Azmi Kheyi


Voir toutes ses Oeuvres

Faire une offre / Mise en relation

Cette oeuvre vous intéresse? Vous souhaitez avoir plus d’informations sur sa disponibilité? Merci de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous pour vous répondre dans les plus brefs délais. Vous pouvez aussi nous contacter par mail : info@vosartistes.com ou en composant le +212660159494 ou le +212666203232.


















2 Commentaires
  1. Abdlilah Jorio

    Cohabitation

    Cohabitation truculente
    De formes rampantes sur la masse de la nuit
    Décimant des bribes de rêves suspects , esseulés
    On sent l étau de l envie et du béton
    L imbroglio de joies factices
    Les portes fermées et disparates rejetées par l horizon
    Cohabitation délavée , existence cadenassée
    La matière peine , les parois saignent
    L âme gémit sous des voûtes plombées
    Des espoirs fulminent , le désespoir calcine
    Envenime cette mal-vie
    Ou formes s entrechoquent et s imbriquent
    Se heurtent dans leur chute la nuit
    Les formes vouloir se desserrer ,errer

Laisser un commentaire