Renaissance de Messaoud

Pour une nouvelle année,  un nouveau concept, une nouvelle exposition à la Galerie Noir sur Blanc. Messaoud (Saïd Laraki), né en janvier 1950, n’a de cesse, depuis sa première exposition en novembre 1980, avec feu Mohammed Kotiba, à Casablanca, de prôner un art pictural alliant le figuratif et l’abstrait, sans échapper au dilemme contradictoire du…