/

Accueil / Oeuvres / Qorchâl de Hajoubi

  • /
  • /

Qorchâl de Hajoubi

Artiste : Hajoubi Ahmed

Catégorie : Tableaux

Technique : Mixte

Support : Toile

Dimensions : 50 x 50 cm

Référence : 4533

Prix : 15 000 MAD

Prix en € : 1376.15 €

/ Nombre de vues : 67 vues

Faire une offre Contacter le vendeur Signaler cette oeuvre

Avis :

Détails de l’Oeuvre

Cette œuvre fait partie du catalogue de l’exposition organisée par l’INSAF, qui aura lieu à la galerie de la fondation de la mosquée Hassan II (La médiathèque) le 8 décembre 2021 à Casablanca.

Tous les bénéfices iront à l’association « INSAF »

Localisation 
Site : https://insaf.ma/
Tél. : +212522907430
Mail : contact@insaf.ma

Quelques mots sur l’Association :

Grâce à une équipe de professionnels, Insaf a réussi à autonomiser durant 20 ans plus de 10 000 mères célibataires dans le grand Casablanca. Ces femmes sont généralement rejetées dans notre société et subissent beaucoup de violences et de graves discriminations. Nous luttons également contre la traite des êtres humains. Nous accueillons des personnes en quête de protection des affres des réseaux mafieux. Nous les aidons à se reconstruire. Nous intervenons dans les cas de tortures et d’extrême violence vis à vis des femmes de tout âge et de tout statut. Outre Casablanca, où se trouve le Centre Insaf, notre action s’étend au monde rural. Nous intervenons dans 3 provinces près de Marrakech : Chichaoua, Kelaa Essaghna et la province du Haouz. Nous avons réussi à remettre à l’école 550 petites filles en les préservant du mariage précoce et du travail domestique. Notre action consiste à donner 250 dirhams chaque mois aux parents pour qu’ils remettent leurs filles déscolarisées à l’école. Nous prenons en charge les fournitures scolaires, les frais de scolarité et, si elles en ont besoin, des cours de soutien effectués par des instituteurs chevronnés.

Nous facilitons aussi l’hébergement de ces filles dans des internats pour qu’elles puissent poursuivre leurs études dans les collèges éloignés de leur village. Insaf a ouvert son propre internat dans le Haouz que nous avons appelé  » Dar Insaf « . Nous les accompagnons jusqu’à la classe de terminale. Quatorze de ces filles poursuivent leurs études dans les universités. D’autres sont en formation professionnelle. Une grande partie a d’ailleurs choisi des formations agricoles. En résumé, la mission d’Insaf est d’agir pour la préservation des droits des femmes et des enfants selon les valeurs de droits et de genre. Nous intervenons aussi auprès de la population des femmes migrantes. Nous avons développé un programme entièrement dédié à la réinsertion des mères célibataires. Nous les accueillons dans notre centre situé dans le quartier de Roches Noires à Casablanca. Nous les écoutons puis nous les aidons à inscrire leur bébé à l’état civil. Nous tentons toujours de les réconcilier avec leur famille quand cela est possible. Nous les hébergeons quand c’est nécessaire. Nous leur assurons un suivi psychologique et nous leur proposons également des cours d’alphabétisation et des cours de formation professionnelle. Nous les formons en soft skills et nous les préparons à devenir autoentrepreneur. Nous les équipons en leur offrant une mallette comprenant tous les outils pour qu’elles puissent pratiquer leur métier (cuisine, pâtisserie, coiffure esthétique, couture ..)

Enfin, nous les installons dans des chambres entièrement meublées et équipées. Nous prenons en charge les frais de vie et leur loyer pour le premier mois. Pendant deux ans, nous leur offrons la gratuité de tous les soins médicaux (médicaments, analyses, radiologies ou hospitalisation) ainsi que le lait pour leur bébé. Ce n’est qu’au bout de deux ans qu’elles se prennent entièrement en charge. Nous restons à leur écoute en cas de problème et nous leur distribuons des denrées alimentaires lors des fêtes religieuses et pendant le ramadan. Nous conservons leurs papiers si bien qu’elles peuvent revenir chercher l’acte de naissance de leur bébé si elles l’ont égaré pour l’inscrire à l’école. Le lien ne se coupe jamais avec Insaf.

 

/

Laisser un commentaire :

Laisser un commentaire

    À propos de l'Artiste

    né à Guercif en 1972
    Vit et travaille à Rabat
    Directeur Artistique (Agence de Communication – Rabat)
    CONTACT 36, angle rues El Jadida & My Ali Chrif
    Appt. 21 – Hassan – RABAT

    Tél. : 037 66 02 01/61/62 – GSM : 063 72 47 90
    E-mail : arthajoubi@yahoo.fr

     

    EXPOSITIONS COLLECTIVES

    HAJJOUBI11994 : Galerie ARCANE – Rabat
    1994 : Galerie AL FAKAR – Tétouan
    1994 : Galerie Mohamed SERGHINI – Tétouan
    1994 : Club de la culture à l’occasion de
    la 2ème rencontre culturelle – Ksar El Kébir
    1995 : Galerie de la DECOUVERTE – Rabat
    1996 : Galerie du Musée des Oudayas – Rabat
    1998 : Galerie du Musée DAR BELGHAZI – Salé
    2002 : Galerie BASSAMAT – Casablanca
    2004 : Espace d’Art Contemporain – Aix en Provence – France
    2005 : Galerie Dar Cherifa – Marrakech
    2006 : Galerie Dar Cherifa – Marrakech

    EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

    HAJJOUBI21993 : Hall du Palais des Congrès – Meknès
    1997 : Galerie Bab El Kébir – Rabat
    1999 : Galerie Mohammed El Fassi – Rabat
    2001 : Galerie d’art CDG – Rabat
    2001 : Hôtel Hilton – Rabat
    2003 : Galerie d’art The Howard Samson – Rabat
    2004 : Galerie Mohammed El Fassi – Rabat
    2005 : Galerie Dar Cherifa – Marrakech
    2006 : Galerie Mohamed Kacimi – Fès

    COLLECTIONS PRIVEES :

    TRESORERIE GENERALE DU ROYAUME – Groupe CDG – MINISTERE DE L’HABITAT – MINISTERE DE L’AGRICULTURE – Collections importantes à Marrakech, Aix en Provence (France), Rabat, Casablanca, Tétouan, Galeries d’Arts, Collectionneurs Marocains…

     


     

    Cicatrice des villes…

    Cicatrice des villes est un thème qui me tient particulièrement à coeur car il traduit certaines de mes émotions passées, des souvenirs qui ont marqué mon enfance aventurière et errante dans les ruelles de Guercif ma ville natale.

    Cicatrice des villes,
    cicatrice révélées de mon enfance,
    ma couleur s’y attarde et y attend la lumière,
    la couleur ocre tant désirée, tant recherchée
    cette couleur qui naît dans mon esprit comme une fulgurance
    je la jalouse, elle est mienne
    comme l’était le bleu pour Kacimi
    coeur palpitant de ma création
    ombre planant sur mes douleurs..
    elle est la cicatrice de mes murs..
    cicatrice des villes…

    Un sujet majeur est récurrent dans mon ouvre..le petit bateau.
    On pourrait se demander ce qu’il vient faire sur mes toiles, moi qui suis natif du désert. Eh bien, c’était tout simplement mon premier dessin d’école, qui m’a valu d’ailleurs une très bonne note !
    C’est ce même dessin qui m’a reconduit quelques années plus tard aux arts plastiques.
    Aujourd’hui, j’en affine les traits et développe le concept pour en produire le symbole parfait de mon enfance fertile, quand je dessinais sur les murs mes candides créations.

    Le petit bateau, réminiscence d’un dessin modeste,
    navigue dans le vaste océan de sable
    où le bruit de l’eau n’a pas de couleur,
    il vogue sur mes affres, tel un souvenir lointain,
    au gré des courants de ma mémoire ravivée

    Ses œuvres

    Dimensions : 50 x 50 cm

    Prix : 15 000 MAD

    Référence: 4533

    Faire une offre / Mise en relation

    Cette oeuvre vous intéresse ? Vous souhaitez avoir plus d'informations sur sa disponibilité ? Merci de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous pour vous répondre dans les plus brefs délais. Vous pouvez aussi nous contacter par :

      /

      / 67 vues

      Technique

      Mixte

      Support

      Toile

      Dimensions Dim

      50 x 50 cm

      Prix

      15 000 MAD

      Référence

      4533

      Prix en €

      1376.15 €