/

Accueil / Oeuvres / Jeune Tangerois de Lessard

  • /
  • /

Jeune Tangerois de Lessard

Artiste : Lessard Réal

Catégorie : Tableaux

Technique : Mixte

Support : Toile

Dimensions : 70 x 90 cm

Référence : 3057

Prix : En cours

Prix en € : En cours

/ Nombre de vues : 420 vues

Faire une offre Contacter le vendeur Signaler cette oeuvre

Avis :

/

Laisser un commentaire :

Laisser un commentaire

    À propos de l'Artiste

    Source : http://www.real-lessard-foundation.com/

    Réal Lessard, peintre de génie, a marqué l’histoire contemporaine de la peinture à un niveau mondial.
    Les musées du monde entier et les collections particulières comptent parmi leurs chefs-d’œuvre des Réal Lessard.
    Réal Lessard peint ses œuvres avec l’esprit de ces peintres notoires en s’imprégnant de leurs techniques jusqu’à les confondre eux-mêmes.
    Les grands maîtres, les experts renommés, les ayant droits et la presse internationale reconnaissent en lui la patte des plus grands.
    Entrez dans le monde fascinant de Réal Lessard à travers la Galerie, les nombreux Documents et repartez avec un morceau de son histoire.

    Réal Lessard est né le 15 novembre 1939 à Mansonville, Canada. Il mène une existence paisible jusqu’à ses dix-huit ans. Il ne rêve que de voyages et de devenir artiste. Très vite, il sent qu’il doit partir. En stop, il part à la conquête du monde.
    A Miami, son destin rencontre celui de Fernand Legros. C’est le coup de foudre. Marchand d’art peu scrupuleux, Legros découvrira très vite le talent inné de Réal Lessard qui peint, sans le savoir, à la manière des grands Fauves du début du siècle. Lui promettant une exposition qui n’aura jamais lieu, il cachera son abondante production de tableaux et, les vendra à l’insu de l’artiste comme d’authentiques Dufy, Matisse, Derain, Van Dongen, Modigliani et beaucoup d’autres. Il réussira à mettre tout le monde dans sa poche : experts, ayants droits et même les veuves de peintres. Le monde entier est inondé du cru Réal Lessard. Ce dernier découvre l’escroquerie mais n’ose pas parler. Il ne faudra pas attendre longtemps pour que l’Association des Marchands d’Art Américains se mêle de l’affaire qui se terminera par un procès. Réal est innocenté mais cette fois, il doit prouver que les milliers de tableaux, peints depuis sa rencontre avec Legros, sont bien issus de son pinceau.

    Pour rétablir la vérité, il écrit son récit sous le titre : « Veinte Siete años de silenció» en 1986

    Dès sa sortie, son livre est un succès. D’abord traduit en espagnol puis en portugais (1987), les Editions Hachettes acquièrent les droits et le livre est publié en français sous le titre « L’Amour du Faux» (1988). En 1989, il est édité dans la collection « Le Livre de Poche ». Les médias s’emparent de l’événement. Il suffit de voir l’impressionnante liste de ses passages à la télévision, à la radio et les lignes qui lui sont consacrées dans la presse écrite. Puis ce sera au tour des Japonais d’être séduit. Une traduction japonaise sort en 1995 et la rédaction d’un ouvrage d’importance sur la vie et l’œuvre de l’artiste est en préparation à Tokyo. Une traduction néerlandaise est programmée. Une adaptation cinématographique de « L’Amour du Faux » suivra.

    Aujourd’hui, Réal Lessard est un artiste reconnu dans le monde entier. On peut dire que ses tableaux ont la cote ; La Gazette Drouot du 19 mai 2000 fait état de la vente d’un tableau de l’artiste intitulé La Casbah Madhi (92 X 73). En effet,le 12 mai 2001, ce tableau, répertorié dans le catalogue de la vente Orientaliste, a atteint la somme de 15 000 €.
    L’artiste partage son emploi du temps entre ses ateliers de Bruxelles et de Marrakech. Marrakech qu’il a redécouvert tout récemment et qui, par sa lumière, l’a séduit comme le furent, à une autre époque, ceux qu’il peint si bien et dont il fait la synthèse dans sa propre peinture: Delacroix, Matisse, Marquet, Dufy, Van Dongen. Dommage qu’ils ne soient pas là pour voir l’œuvre de cet artiste canadien exceptionnel car, comme il le dit si bien : « je complète d’une certaine façon l’œuvre inachevée de mes prédécesseurs ».

    Expositions

    Galerie Van Waning, Rotterdam, octobre 2002
    Hôtel La Mamounia, exposition permanente, Marrakech
    Galerie Van Waning, Rétrospective Réal Lessard, Rotterdam, avril 2000
    Office du Tourisme Marocain, Paris,1999
    Galerie Venise Cadre, Exposition « Sur les Traces de Delacroix », Casablanca, 1995
    Galerie « Venise Cadre , Exposition « De toutes les Couleurs », Casablanca, novembre 1994
    Hôtel La Mamounia, Exposition « Hommage au Maroc », Marrakech, avril 1994
    Jnan Palace, Fès, décembre 1993
    Safir Hôtel, Casablanca, novembre 1993
    Musée Bab Rouah, Exposition « Hommage au Maroc », sous la Présidence d’honneur de S.A.R. Le Prince Héritier Sidi Mohamed, Rabat, octobre 1993
    Galerie Delacroix, Exposition « Sur les Traces de Delacroix», Tanger, 1993
    La Maison de l’Amérique Latine de Monaco, Monte Carlo, 1993
    La Mamounia, Marrakech, mars 1993
    Galerie Présences Louise, Rétrospective Réal Lessard, Bruxelles, décembre 1993
    Galerie 31, Lille, juin – juillet 1992
    Foire Internationale de Liège, septembre 1991
    Galerie Byblos, Saint-Tropez« Souvenir de la Nioulargue », juillet 1991
    Expo Centre Culturel d’aérospatiale
    , Toulouse, janvier 1991
    Galerie Byblos, Saint-Tropez, 1990
    Casino de Spa, juillet 1990
    Peintre invité de la Foire du livre1990, 5 portraits de personnalités littéraires (Philippe Bouvard, Madeleine Chapsal, Toots Thielemans, Catherine Pancol, Jacques Attali), mars 1990
    Galerie Présence International, Knokke, 1989
    Expo Royale Luxembourg, décembre 1989
    Casino de Namur, Exposition, octobre 1989
    Galerie Charles Sablon
    , Exposition « Mon Passage dans l’Art Abstrait», Paris, septembre 1989
    Galerie Présence International, Exposition « La Tour Eiffel a Cent ans », Bruxelles, septembre 1989
    Galerie Présence, Knokke, août 1989
    Galerie La Réserve, Knokke, septembre 1988
    Fondation Cartier pour l ‘Art Contemporain, Exposition « Vraiment Faux »,
    Paris, juin – septembre 1988
    Galerie des Minimes, Bruxelles, avril 1988
    Galerie Charles Sablon, Paris, mars 1988
    Galerie Sudamerica Planeta, Buenos Aires, septembre 1986
    Musée Olavaria, Argentine, mai 1986
    Centre d’Art et Communication, Buenos Aires, mars 1986

    Ses œuvres

    Dimensions : 70 x 90 cm

    Prix : En cours

    Référence: 3058

    Dimensions : 70 x 90 cm

    Prix : En cours

    Référence: 3057

    Dimensions : 80 x 100 cm

    Prix : En cours

    Référence: 3010

    Faire une offre / Mise en relation

    Cette oeuvre vous intéresse ? Vous souhaitez avoir plus d'informations sur sa disponibilité ? Merci de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous pour vous répondre dans les plus brefs délais. Vous pouvez aussi nous contacter par :

      /

      / 420 vues

      Technique

      Mixte

      Support

      Toile

      Dimensions Dim

      70 x 90 cm

      Prix

      En cours

      Référence

      3057

      Prix en €

      En cours