/

Accueil / Oeuvres / El Mundo 1 de Erruas

  • /
  • /

El Mundo 1 de Erruas

Artiste : Erruas Safaa

Catégorie : Tableaux

Technique : Mixte

Support : Papier

Dimensions : 41 x 31 cm

Référence : 4535

Prix : 38 000 MAD

Prix en € : 3486.24 €

/ Nombre de vues : 79 vues

Faire une offre Contacter le vendeur Signaler cette oeuvre

Avis :

Détails de l’Oeuvre

Cette œuvre fait partie du catalogue de l’exposition organisée par l’INSAF, qui aura lieu à la galerie de la fondation de la mosquée Hassan II (La médiathèque) le 8 décembre 2021 à Casablanca.

Tous les bénéfices iront à l’association « INSAF »

Localisation 
Site : https://insaf.ma/
Tél. : +212522907430
Mail : contact@insaf.ma

Quelques mots sur l’Association :

Grâce à une équipe de professionnels, Insaf a réussi à autonomiser durant 20 ans plus de 10 000 mères célibataires dans le grand Casablanca. Ces femmes sont généralement rejetées dans notre société et subissent beaucoup de violences et de graves discriminations. Nous luttons également contre la traite des êtres humains. Nous accueillons des personnes en quête de protection des affres des réseaux mafieux. Nous les aidons à se reconstruire. Nous intervenons dans les cas de tortures et d’extrême violence vis à vis des femmes de tout âge et de tout statut. Outre Casablanca, où se trouve le Centre Insaf, notre action s’étend au monde rural. Nous intervenons dans 3 provinces près de Marrakech : Chichaoua, Kelaa Essaghna et la province du Haouz. Nous avons réussi à remettre à l’école 550 petites filles en les préservant du mariage précoce et du travail domestique. Notre action consiste à donner 250 dirhams chaque mois aux parents pour qu’ils remettent leurs filles déscolarisées à l’école. Nous prenons en charge les fournitures scolaires, les frais de scolarité et, si elles en ont besoin, des cours de soutien effectués par des instituteurs chevronnés.

Nous facilitons aussi l’hébergement de ces filles dans des internats pour qu’elles puissent poursuivre leurs études dans les collèges éloignés de leur village. Insaf a ouvert son propre internat dans le Haouz que nous avons appelé  » Dar Insaf « . Nous les accompagnons jusqu’à la classe de terminale. Quatorze de ces filles poursuivent leurs études dans les universités. D’autres sont en formation professionnelle. Une grande partie a d’ailleurs choisi des formations agricoles. En résumé, la mission d’Insaf est d’agir pour la préservation des droits des femmes et des enfants selon les valeurs de droits et de genre. Nous intervenons aussi auprès de la population des femmes migrantes. Nous avons développé un programme entièrement dédié à la réinsertion des mères célibataires. Nous les accueillons dans notre centre situé dans le quartier de Roches Noires à Casablanca. Nous les écoutons puis nous les aidons à inscrire leur bébé à l’état civil. Nous tentons toujours de les réconcilier avec leur famille quand cela est possible. Nous les hébergeons quand c’est nécessaire. Nous leur assurons un suivi psychologique et nous leur proposons également des cours d’alphabétisation et des cours de formation professionnelle. Nous les formons en soft skills et nous les préparons à devenir autoentrepreneur. Nous les équipons en leur offrant une mallette comprenant tous les outils pour qu’elles puissent pratiquer leur métier (cuisine, pâtisserie, coiffure esthétique, couture ..)

Enfin, nous les installons dans des chambres entièrement meublées et équipées. Nous prenons en charge les frais de vie et leur loyer pour le premier mois. Pendant deux ans, nous leur offrons la gratuité de tous les soins médicaux (médicaments, analyses, radiologies ou hospitalisation) ainsi que le lait pour leur bébé. Ce n’est qu’au bout de deux ans qu’elles se prennent entièrement en charge. Nous restons à leur écoute en cas de problème et nous leur distribuons des denrées alimentaires lors des fêtes religieuses et pendant le ramadan. Nous conservons leurs papiers si bien qu’elles peuvent revenir chercher l’acte de naissance de leur bébé si elles l’ont égaré pour l’inscrire à l’école. Le lien ne se coupe jamais avec Insaf.

 

/

Laisser un commentaire :

Laisser un commentaire

    À propos de l'Artiste

    Elle est née en 1976 à Tétouan. Après un an d’études supérieures à la Faculté des sciences de Tétouan, elle change de cap et opte pour une formation artistique. Diplômée de l’Institut national des Beaux-Arts de Tétouan en 1998, elle développe un langage spécifique. Son travail, abstrait et minimaliste, est le plus souvent marqué par une couleur unique, le blanc, qui symbolise, selon elle, l’immatérialité, le silence, la fragilité, avec des dessins en sutures, coupures et coutures comme des plaies non cicatrisées, incluant des éléments pointus ou tranchants (aiguille, lame de rasoir, couteau. Elle vit et travaille à Tétouan.

    Elle expose au Maroc et, dès 1998, à l’international : alors qu’elle vient de terminer ses études artistiques et d’obtenir son diplôme, elle participe à une exposition organisée par Jean-Louis Froment, fondateur du CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux dans le cadre du « Temps du Maroc » en France. Elle est ensuite résidente, pendant six mois, de la Cité internationale des arts à Paris[1]. En 2002, elle participe à la cinquième Biennale de Dakar[8], et à nouveau à celle de 2006, année où elle fait partie des artistes primés[9]. En 2009, elle est aussi retenue comme une des cinq artistes femmes significatives des nouvelles générations d’artistes femmes dans le monde musulman, pour une exposition new-yorkaise organisée par le MoCADA, ou Museum of Contemporary African Diasporan Arts[6].En 2016, une partie de ses œuvres sont exposées à Paris dans le cadre de la Foire d’art contemporain et de design centrée sur l’Afrique, Also Known As Africa (AKAA), au Carreau du Temple[10], puis à nouveau en 2018 dans ce même cadre. Elle est également présente en 2017 à Londres dans un salon annuel consacré à l’art contemporain du continent africain. Ses œuvres font partie de collections telles que le Palais royal marocain, la Société générale (Maroc), la Caisse de dépôt et de gestion (Maroc), la Fondation ONA au Maroc, la Fondation Jean Paul Blachère à Apt, ou encore le Centre d’art contemporain de Lagos au Nigéria.

    Ses œuvres

    Dimensions : 41 x 31 cm

    Prix : 38 000 MAD

    Référence: 4535

    Faire une offre / Mise en relation

    Cette oeuvre vous intéresse ? Vous souhaitez avoir plus d'informations sur sa disponibilité ? Merci de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous pour vous répondre dans les plus brefs délais. Vous pouvez aussi nous contacter par :

      /

      / 79 vues

      Technique

      Mixte

      Support

      Papier

      Dimensions Dim

      41 x 31 cm

      Prix

      38 000 MAD

      Référence

      4535

      Prix en €

      3486.24 €