/

Accueil / Oeuvres / Composition 5 de Hajhouj

  • /
  • /

Composition 5 de Hajhouj

Artiste : Hajhouj Mohamed

Catégorie : Tableaux

Technique : Mixte

Support : Toile

Dimensions : 100 x 110 cm

Référence : 4885

Prix : 30 000 MAD

Année d'exécution : 2021

Prix en € : 2752.29 €

/ Nombre de vues : 190 vues

Faire une offre Contacter le vendeur Signaler cette oeuvre

Avis :

/

Laisser un commentaire :

2 thoughts on “Composition 5 de Hajhouj

  1. Une atmosphère reposante, une quête, une synchronie, un thème. Pourtant on peut dire que c’est une composition emblématique et inquiétante. L’artiste travaille sur la méditation et l’évolution de l’homme par la pensée. Son aptitude à évoluer grâce à son génie. Mais il y’a un gène :le silence gênant. Le silence et la couleur ne s’allient pas. Ça ne peut que créer ou engendrer un mal être kafkaïen. Il s’agit de mal être et non malaise. Mohammed Hajhouj a réussi le pari de créer une œuvre qui vire à la psychose et rappelle en quelque sorte le cri de Munch. Quelque chose d’intriguant que ce soit au niveau des nuances ou du contact direct et froid du tableau-entité avec le Public.Pourtant ce tableau sent l’harmonie et l’agencement. Il est de tout repos. On ne peut que l’admirer mais pas s’en détourner. Il y’a quelque chose de fatal, d inquiétant: le rapport de la couleur au silence. Les couleurs froides ont une mémoire. Vous ne pouvez vous livrer à la contemplation ni développer des réflexions car elles vous poursuivent, harrassent, interpellent et vous replongent dans le passé. Ce tableau rappelle en quelques sortes Edward Munch et son cri sauf que le cri c’est celui qui regarde cette composition emblématique. Pensez, réfléchir, méditer devient un processus presque mécanique et on sent que c’est tout le corps, les mains fébriles, la tête sèche, les yeux vifs et le visage crispé pour intérioriser la moindre touche. Devant e tableau le visiteur recomposé dans sa mémoire son propre tableau en allant puiser non des tons mais des mots inexistants dans ses méandres enfouies. Tout semble retentir mais sans laisser d’écho, les murs de la galerie, les mots non dits et le vide qui se fait dans la tête. On ressent un certain mal-être et non un malaise. Mohammed Hajhouj a réussi un pari difficile :souffler du chaud avec des nuances douces. La couleur est devenu un véritable explosif. La couleur ne se marie point avec le silence. En essayant de quitter la galerie, ce tableau continuera à vous obséder

    Abdelilah Jorio le 27/2/2022

Laisser un commentaire

  • Abdlilah Jorio

    26 février 2022 - 20 h 32 min

    un tableau significatif , il y a une part de Munch et son celebre cri

  • Abdlilah Jorio

    27 février 2022 - 1 h 36 min

    Une atmosphère reposante, une quête, une synchronie, un thème. Pourtant on peut dire que c’est une composition emblématique et inquiétante. L’artiste travaille sur la méditation et l’évolution de l’homme par la pensée. Son aptitude à évoluer grâce à son génie. Mais il y’a un gène :le silence gênant. Le silence et la couleur ne s’allient pas. Ça ne peut que créer ou engendrer un mal être kafkaïen. Il s’agit de mal être et non malaise. Mohammed Hajhouj a réussi le pari de créer une œuvre qui vire à la psychose et rappelle en quelque sorte le cri de Munch. Quelque chose d’intriguant que ce soit au niveau des nuances ou du contact direct et froid du tableau-entité avec le Public.Pourtant ce tableau sent l’harmonie et l’agencement. Il est de tout repos. On ne peut que l’admirer mais pas s’en détourner. Il y’a quelque chose de fatal, d inquiétant: le rapport de la couleur au silence. Les couleurs froides ont une mémoire. Vous ne pouvez vous livrer à la contemplation ni développer des réflexions car elles vous poursuivent, harrassent, interpellent et vous replongent dans le passé. Ce tableau rappelle en quelques sortes Edward Munch et son cri sauf que le cri c’est celui qui regarde cette composition emblématique. Pensez, réfléchir, méditer devient un processus presque mécanique et on sent que c’est tout le corps, les mains fébriles, la tête sèche, les yeux vifs et le visage crispé pour intérioriser la moindre touche. Devant e tableau le visiteur recomposé dans sa mémoire son propre tableau en allant puiser non des tons mais des mots inexistants dans ses méandres enfouies. Tout semble retentir mais sans laisser d’écho, les murs de la galerie, les mots non dits et le vide qui se fait dans la tête. On ressent un certain mal-être et non un malaise. Mohammed Hajhouj a réussi un pari difficile :souffler du chaud avec des nuances douces. La couleur est devenu un véritable explosif. La couleur ne se marie point avec le silence. En essayant de quitter la galerie, ce tableau continuera à vous obséder

    Abdelilah Jorio le 27/2/2022

À propos de l'Artiste

​M E M O I R E
Une pensée résolument humaniste domine le travail de ce plasticien qui reste fidèle à la grandeur de
la créativité quand il tente de restituer le principe de la mémoire de l’homme. Sa relation à la
mémoire des choses reste donc, son unique champ d’action et devient l’élément principal qui
nourrit sa réflexion.
On ne peut appréhender l’œuvre de Hajhouj que dans sa totalité et non dans sa fragmentation car
son travail est le résultat d’une réflexion établie dans le temps ; une réflexion de fond que l’artiste
mène avec passion et qui témoigne, une fois de plus, de son humanisme.
L’œuvre de Hajhouj, dont la graphie exprime dans son orientation picturale une grande maîtrise du
dessin et dont la syntaxe dévoile une force et une énergie, relève autant d’une réflexion profonde
que de l’emploi de telle ou telle technique.
A travers son œuvre, Hajhouj nous propose de nous faire saisir la grande fragilité de notre existence
dans un contact avec nous-mêmes, avec nos souvenirs. Il nous plonge dans des scènes où les visages
épurés se font, tour à tour, regardeurs et regardés et participent au surgissement de l’émotion
qu’entretien chacun d’entre nous avec sa mémoire.
Extrait de l’artiste et écrivain Abdelatif
Habib
FORMATION
1989        : Diplôme de l’école Régionale Supérieure d’expression plastique Tourcoing France.
1985/86   : Une  année d’étude à l’école de théâtre gestuel – Wasquehal France.
1986        : A fréquenté l’école de Middlesex Polytechnique de Londres pour un stage en  Gravures
1994/96   : A fréquenté les ateliers à Paris 8ème pour une équivalence d’une licence en artsPlastiques                                                                        1983        : Diplôme de l’école des beaux arts section peinture -Tétouan Maroc.EXPOSITIONS PRINCIPALES  

1989 : Festival des cultures méditérrannéennes musée de l’Hospice comtesse de – Lille France.
1993 : (80 plasticien et un lieu) les anciens locaux de l’ASAT – Roubaix France.
1993 : « les 7 mémoires de la bibliothèque de Tamgroute »  ECRITURE D’HIER ET  D’AUJOURD’HUI expositions organisées par la SGMB à Casablanca Maroc et L’Institut ​d​u monde arabe Paris France.
1996 : métis-ART – Roubaix France.
1998 : Galerie au 9 – Casablanca Maroc.
2004 : MONDES PARALLELES : Lille 2004 ville culturelle européenne, Lille France.
2010: African Regional Summit Exhibition on Visual Arts /national gallery – Abuja  Nigeria.
2010 : Places aux artistes 2ème éditions – Rabat Maroc.
2013 : salon national d’art contemporain 2ème édition-casa-Maroc
​2013 : Fadaa annas Marrakech-Maroc
2014 : exposition d’ici et d’Ailleurs au musée d’art contemporain la palmeraie Marrakech.
1992 : La médiathèque de la Rocade Avignon France.
1993 : (Mémoire d’écriture) CRLA – Casablanca Maroc.
1995 : Galerie POLE-ART – LILLE France.
1997 : Galerie au 9 – Casablanca Maroc.
1999 : Galerie Mohamed El Fassi – Rabat Maroc.
2000 : Institut Cervantès (petit format et installation) – Rabat Maroc.
2005 : Musée des arts populaires (Mémoire du triangle) – Agadir Maroc.
2006 : Galerie au 9  (mémoire de la casbah) – Casablanca Maroc.
2008 : Galerie Mega Mall – Rabat Maroc.
2009 : Galerie au 9 (mémoire d’un paysage) – Casablanca Maroc.
2009 : Galerie de l’agence de l’aménagement du Bouregreg (mémoire d’un paysage) – Rabat Maroc.

INTERVENTIONS ET INSTALLATIONS
1984 : Intervention « Hommage à la paix » centre ville Tourcoing France.
1985 : Autoportrait d’ombre, salle de l’ERSEP à Tourcoing France.
1986 : Communication, intervention salle de l’ERSEP à Tourcoing France.
1992 : Installation (Hommage à Jean Vilar) la médiathèque de la Rocade Avignon France.
2004 : Installation festival (MONDES PARALLELS) Marrakech à Lille. Dans le cadre de : Lille 2004 ville culturelle européenne, Lille France.
1987 : Installation in- situ Assistant de Chio Sanzaki (Japan arts)
​1987 : Musée d’arts modernes de Villeneuve d’Ascq France.
2008 : Installation La Barque (immigration) – casbah de Mehdia, Centre Culturelle de la Wilaya de Rabat Maroc.
2009 : Installation (La traversée du bouregreg) Barques en papier et filet de pêche galerie de l’agence Bouregreg Rabat Maroc.
2010 : Création   (l’arbre) – journée de la terre, Rabat Maroc
2013 : Festival d’asilah, Asilah Maroc

CREATION POUR LE FESTIVAL D’AVIGNON (SCULPTURE)

1989   : La géode du 43ème festival d’Avignon.
1990   : Le festival d’Avignon en spirale.
1991   : L’Arbre du 45ème festival d’Avignon.
1992   : L’homme du 46ème festival d’Avignon.

PRIX ET DISTINCTIONS

1989       : Médaille d’honneur de la ville d’Avignon
2000       : 1er prix Cervantès Carnet d’artiste « pansar con los manos ».
2002       : 3ème prix de la photo institut Cervantès
2006       : 2ème prix de la photo (célébration de la journée Arabe de l’environnement)
​2006      :​   Ministère de l’aménagement du territoire de l’eau et de l’environnement et  L’UNESCO

AQUISITIONS
– La MJC Avignon. France.
– Mairie d’Avignon. France.
– La fondation SGMB. Maroc
– Le Rotary club. Maroc.
– Wafa Banque. Maroc.
– L’agence Bouregreg. Maroc
– acquissions prives en France, Espagne, suisse, Allemagne, Belgique

​,

Maroc et autres.

Ses œuvres

Dimensions : 100 x 110 cm

Prix : 30 000 MAD

Référence: 4886

Dimensions : 100 x 110 cm

Prix : 30 000 MAD

Référence: 4885

Dimensions : 65 x 60 cm

Prix : 15 000 MAD

Référence: 4884

Dimensions : 230 x 56 cm

Prix : 35 000 MAD

Référence: 4883

Dimensions : 60 x 80 cm

Prix : En cours

Référence: 4866

Dimensions : 80 x 60 cm

Prix : En cours

Référence: 4864

Dimensions : 80 x 60 cm

Prix : En cours

Référence: 4865

Dimensions : 80 x 60 cm

Prix : En cours

Référence: 4863

Faire une offre / Mise en relation

Cette oeuvre vous intéresse ? Vous souhaitez avoir plus d'informations sur sa disponibilité ? Merci de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous pour vous répondre dans les plus brefs délais. Vous pouvez aussi nous contacter par :

    /

    / 190 vues

    Technique

    Mixte

    Support

    Toile

    Dimensions Dim

    100 x 110 cm

    Prix

    30 000 MAD

    Référence

    4885

    Prix en €

    2752.29 €