S'abonner

Biographie

Source : Wikipédia

Roger Limouse est un artiste-peintre français, né en 1894 dans la commune de Collo (Algérie) et décédé en 1989 à Paris.

Élève de Paul Albert Laurens (1870-1934) à l’Académie Julian, son œuvre figurative, très colorée, aux formes puissantes et dépouillées, en fait un des derniers représentants du fauvisme et l’ainé du groupe des Peintres de la réalité poétique. Il appartient à l’École de Paris

En 1919, il s’installe à Paris et épouse en 1937 Jeanne Laillard, artiste-peintre. Ils se partagent entre Paris (au no 4 du square Desnouettes) dans le 15e et Menton. Il fera aussi de nombreux séjours au Maroc. Une Fondation Limouse est créée en 1985 à Chester (Angleterre)

Roger Marcel Limouse est né le 18 octobre 1894 à Collo, petite ville portuaire située à 70 km à l’est de Skikda, dans le département français de Constantine (Algérie). Son père, Théophile Limouse, est un chimiste spécialisé dans la recherche minière. Sa mère, née Catherine Richet, est une ancienne institutrice.

À une dizaine d’années, il quitte Collo avec ses parents pour Constantine (Algérie), puis pour Tunis, faisant suite à des revers de fortune de sa famille. Il y découvre le dessin et la peinture sous l’influence de deux peintres actifs à Tunis, Alexandre Fichet (1881–1967) et Georges Le Mare (1866-1942). Il est mobilisé dans l’Administration en Tunisie pendant la première guerre mondiale

Il arrive à Paris en 1919 et suit pendant 3 ans l’enseignement de Paul Albert Laurens à l’Académie Julian. Il se lie avec plusieurs peintres plus âgés, comme André Dunoyer de Segonzac (1884-1974), Amédée de La Patellière (1890-1932) et Jean Souverbie (1891-1981), mais aussi avec des peintres de son âge comme Roger Nivelt (1899-1962), Émile Sabouraud (1900-1996), Jules Cavaillès (1901-1977), Maurice Mazo (1901-1989), voir plus jeunes, comme Jean Bazaine (1904-2001) et Edouard Georges Mac-Avoy (1905-1991)5. Il est reçu en 1922 aux concours du Professorat des écoles de la Ville de Paris et collèges du second degré. Il prend un atelier Place de la Sorbonne6.

Il expose pour la première fois en 1924 au Salon des artistes français et au Salon d’automne7. Il est élu sociétaire au Salon d’automne en 1933, auquel il participe régulièrement comme au Salon des indépendants et au Salon des Tuileries. En 1933, il reçoit le prix des Vikings avec l’huile sur toile Les crustacés, qui le voit s’embarquer pour découvrir la Norvège, la Hollande, puis la Belgique8.

Il épouse en 1937 Jeanne Laillard, artiste-peintre (née à Paris le 21 février 1897 dans le 15e – décédée à Paris le 10 décembre 1982 dans le 15e). Ils vivent à Paris au no 4 du square Desnouettes dans le 15e. En 1940 et 1941, il assure une décoration murale sur 22 m2 à l’école des filles de Pontoise-l’Hermitage à Pontoise, une immense nature morte consacrée aux arts et aux sciences, égayée de figures de jeunes filles9. En 1943, il illustre douze poèmes d’Anna de Noailles aux Éditions Balzac7.

En 1943, Jacques de Laprade consacre un ouvrage à Roger Limouse dans la collection « les Maîtres de demain » dirigée par Francis Carco. Il y écrit « Un des caractères de cette personnalité est la force. Il n’est rien en Limouse qui manque de relief. Cet homme petit et extrêmement vigoureux séduit par son langage direct et dru, par sa conviction profonde, par le pittoresque de ses récits, par sa vie même qui témoigne de son énergie. »

Principales expositions

  • 1928 : Galerie Nadette Monthieu (Paris) Cavailles et Limouse13.
  • 1933 : Nouvelle galerie Simonson (Paris)7.
  • 1936 : Salle des Artistes de ce temps au Petit-Palais (Paris) Cavailles et Limouse13.
  • 1937 : Galerie Barreiro et Galerie Druet (Paris)14.
  • 1938 : Galerie de l’Élysée (Paris)14.
  • 1941 : Galerie Berri-Raspail (Paris)7. Galerie Van der Klip (Paris)2.
  • 1943–1948-1951–1953 : Galerie Bernier (15 avenue de Messine Paris)2,14.
  • 1953 : Crane Gallery (Manchester) Cavailles, Limouse, Caillard, Chapelain-Midy13.
  • 1957 : Salle des Remparts (La Tour-de-Peilz – Suisse) Les Peintres de la réalité poétique
  • 1963 : Musée Galliera, Paris, Salon des peintres témoins de leur temps, 1963.
  • 1965 : Galerie Drouant (Paris)15.
  • 1972 : Musée de Saint-Denis2. Galerie des Granges (Genève) Les Peintres de la réalité poétique16.
  • 1977 : Galerie Artcurial (Paris)2. Galerie Daimaru (Tokyo) Les Peintres de la réalité poétique17.
  • 1984 : Palais de l’Europe (Menton)2.
  • 1985 : Galerie Triade (Barbizon) Les Peintres de la réalité poétique13.
  • 1987 : Galerie Jean-Pierre Joubert (Paris) Les Peintres de la réalité poétique18.
  • 1994 : Palexpo (Genève) Les Peintres de la réalité poétique13.
  • 2011 : Musée des beaux-arts de Gaillac Les Peintres de la réalité poétique19.
  • 2012 : Musée Faure (Aix-les-Bains). Musée de l’Abbaye (Saint-Claude) Les Peintres de la réalité poétique

Ses œuvres

Limouse Roger Marcel
Format: 59 x 45 cm
Référence: 3161
Prix: En cours