/

Accueil / Artistes / Kré Mbaye

/

Biographie

Source : wikipédia

Kré Mbaye (ou Kré), né le  à Dakar et décédé dans cette ville le  , est un peintre sénégalais. Il est issu de la deuxième génération de l’« École de Dakar ».

Source : enqueteplus

Né le 25 avril 1949 à Dakar, Amadou Kéwé Mbaye dit Kré était un artiste plasticien autodidacte bien connu dans le monde des arts plastiques. Alité depuis quelques années, l’artiste de la Médina a tiré sa révérence hier matin chez lui. Il a été enterré en début d’après-midi le même jour au cimetière musulman de Yoff. Issu de la deuxième génération de ‘’l’école de Dakar’’, Kré Mbaye a formé presque tous les artistes de son quartier, la Médina. Il a permis aux jeunes de vivre leur passion en les initiant aux arts plastiques mais également en leur permettant de reprendre ses propres œuvres. Une partie des différentes collections qu’il a réaliséesde son vivant sont visibles à la chambre de commerce de Dakar pour la postérité.

L’homme aux dreads locks était un artiste brillant et respecté par ses collègues. Dernièrement, une maladie l’avait contraint à se retirer. Laquelle maladie pose d’ailleurs, une fois encore, le problème du statut de l’artiste ainsi que leur statut social. Pour preuve en 2013, l’association Ashram art design a organisé une exposition de peinture pour venir en aide à l’artiste. A l’occasion, des œuvres de l’artiste Kré Mbaye avaient été mises en vente. Il avait réalisé ces dernières alors qu’il était alité. Dans un entretien avec nos confrères du ‘’Quotidien’’, il confiait même avoir ressenti de la ‘’nostalgie’’ en reprenant le pinceau.

‘’On ne peut pas arrêter de peindre. C’est ce qui me permet de tenir. Rester sans peindre, ce serait comme si je n’existais pas’’, disait-il alors dans l’entretien. Aussi, il concevait cette exposition comme des ‘’mémoires’’ qu’il laisse à la postérité pour ‘’survivre’’. La vente des tableaux que les cimaises du centre culturel régional Blaise Senghor avaient reçu il y a un peu plus d’un an devait donc servir à payer les soins médicaux de l’artiste. C’est dans cette dynamique de le soutenir, ne serait-ce que moralement, que l’ancien ministre de la Culture Abdou Aziz Mbaye est allé lui rendre visite chez lui alors qu’il était malade.

Ceux qui connaissaient l’artiste et ont eu à le côtoyer comme Kalidou Kassé le peignent comme un homme qui a toujours plaidé pour la liberté de tous. Et ce combat et rêve il l’a transmis à ses élèves. Aux artistes plasticiens de tout faire afin que Kré Mbaye ne soit pas oublié.

BIGUE BOB

/

Laisser un commentaire :

Laisser un commentaire

    Ses oeuvres

    Dimensions : 75 x 115 cm

    Prix : 18 000 MAD

    Référence: 4486

    Dimensions : 122 x 100 cm

    Prix : 24 000 MAD

    Référence: 4485

    Dimensions : 97 x 97 cm (x 2)

    Prix : 28 000 MAD

    Référence: 4481