/

Bienvenida / Artistas / Aloumari Mostafa (dit Almajdoub)

/

Aloumari Mostafa (dit Almajdoub)

/ Número de visitas 315 vues

Ver todos los artistas

Biografía

Principales Expositions :

2008 :
– Participation à L’Exposition au Théâtre Municipale d’Ain Sebaa Casablanca.
– Participation à l’Exposition à la Bibliothèque Municipale d’Ain Sebaa Casablanca.
– Participation à l’Exposition dans le cadre de la 7ème édition de la rencontre poétique des Jeunes à Ain Sebaa Casablanca.

2009 :
– Participation à l’Exposition collective à Casablanca 2ème Festival International du Film de l’Etudiant à la bibliothèque Municipale d’Ain Sebaa Casablanca.

2010 :
– Participation à l’Exposition collective à Casablanca 3ème Festival International du Film de l’Etudiant à la bibliothèque Municipale d’Ain Sebaa Casablanca.

2011 :
– Participation à l’Exposition collective à Casablanca 4ème Festival International du Film de l’Etudiant à la bibliothèque Municipale d’Ain Sebaa Casablanca.

2012 :
– Participation à l’Exposition collective à Casablanca 5ème Festival International du Film de l’Etudiant à la bibliothèque Municipale d’Ain Sebaa Casablanca.
2013 :
– Participation à l’Exposition collective à Casablanca 6ème Festival International du Film de l’Etudiant à la bibliothèque Municipale d’Ain Sebaa Casablanca.
2014 :
– Participation à l’Exposition collective à Casablanca 7ème Festival International du Film de l’Etudiant à la bibliothèque Municipale d’Ain Sebaa Casablanca.
2015 :
– Participation à l’Exposition Collective organisée par l’association BASSAMAT des Arts à la galerie Complexe Culturel Sidi Belyout à Casablanca.
– Participation à l’Exposition collective « EXPRESION » Organisée par l’Association CERCLE des Beaux-Arts au Forum de la Culture à Casablanca.
– Participation à l’Exposition au Salon International d’Art Contemporain à Essaouira.
2016 :
– Attestation d’honneur à la participation au Salon des Beaux-Arts organisée par l’artiste « Naima SEBTI » au Centre Loubila du 13 au 20 Février 2016 délivrée par le centre de Formation d’animation artistique et culturel « Loubila ».
– Attestation d’honneur à la Participation au Festival d’Art et Culture de Casablanca 2ème Edition au Complexe Culturel Sidi Belyout à Casablanca du 28 – 29 – 30 Octobre 2016 délivrée par l’association ZAOUI de théâtre et l’animation culturel.
– Attestation de participation à la Galerie « Freedom Fnar » à Larache du 11 Janvier 2016 délivrée par Galerie FNAR à Larache.
– Attestation de participation à la 3ème édition de l’exposition « LES MAINS QUI VOIENT » à l’espace < La Coupole > Associations des Anciens Elèves Casablancais du Grand Casablanca du 02 au 10 Décembre 2016 délivrée par L’association de Création et communication.
– Attestation d’honneur à la Participation à la Fête des Couleurs 2ème Edition à Essaouira du 29 Juillet au 1er Août 2016 délivrée par la délégation provinciale Essaouira et l’association le Printemps de l’art Mogador.
– Attestation d’honneur à la Participation au Salon des Beaux-Arts organisée par l’artiste « Naima SEBTI » au Centre Loubila du 07 au 14 Novembre 2016 délivrée par l’association Marocaine de recherches et études.
– Attestation d’honneur Participation au 10ème Forum des Beaux-Arts Internationale « Fenêtre 10 » à Settat du 22 au 31 Juillet délivrée par l’association TAMESNA des Beaux-Arts.
– Attestions de participation à la 2ème Edition du Carrefour National des Arts Plastiques de Casablanca organisée le 25 Avril au 04 Mai 2017 délivrée par l’association BASSAMAT des Beaux-Arts.
2017 :
– Attestation de participation à la 2ème Edition du Carrefour National des Arts Plastiques de Casablanca du 25 Avril au 04 Mai 2017 délivrée par L’association BASSAMAT des Beaux-Arts.
– Attestation de participation à l’exposition Collective à l’occasion « le Retour du Maroc à l’union Africaine » à Casablanca du 07 au 28 Octobre 2017 délivrée par l’association l’art pour tous.
– Attestation de participation au Salon d’Art Contemporain à Essaouira du 28 Juillet 2017 délivrée par l’association Printemps de l’Art Mogador et la directrice provinciale du ministère de la culture à Essaouira.
– Attestation de participation à la 2ème Edition au Festival « Ain ASSERDOUNE DES ARTS PLASTIQUES ». À Beni Mellal du 30 Mars au 02 Avril 2017 délivrée par l’association Manbaa des Arts plastiques.
– Attestation de reconnaissance à la participation au 1ère Edition à Montpellier du 06/11/2017 sur la 42ème anniversaire de la marche verte sur le thème « Retour des Branches à la Racine » délivrée par l’association l’Etoile Solidaire.
2018 :
– Attestation d’Honneur et de Remerciement à la participation au Festival National « les couleurs de l’Youssoufia cultures et arts » délivrée par l’association Al Michal du Théâtre et Animation Culturelle.
– Attention d’honneur à la participation 9ème Edition du Festival « Rabii » Sidi Belyout à Casablanca délivrée par vice-président d’arrondissement Sidi Belyout Services Culturel.
– Certificat de participation à l’exposition collective organisée à l’occasion de la journée de la femme « Le Printemps Pour Elle » délivrée par l’Association Bassamat des Beaux-Arts de Casablanca.
– Attestation d’honneur à la participation à la 2ème Edition du Festival international du Cinéma à Casablanca délivrée par l’association du Festival National du Film.
2019 :
– Attestation de participation à l’Exposition collective du 28/12/2018 au 03/01/2019 sur le thème « Art et Sensation » délivrée par L’artiste NAIMA SEBTI.
– Attestation d’honneur à la participation au Forum des Beaux-arts « NAFIDATE AL IBDAA » délivrée par l’artiste NAIMA SEBTI.
– Attestation D’honneur à la participation au Forum « ROAA ARABIA » du 25 au 28 Décembre 2018 délivrée par Groupe KARIZMA des Arts Egyptienne.
– Attestation d’honneur à la collaboration avec l’association pour le développement de L’artisanat du 20 Avril 2019 délivrée par le président de l’association.
– Attestation de Reconnaissance à la participation avec l’association ALFAN sans frontière du 25 Avril au 10 Mai 2019.
– Attestation de participation à l’Exposition collective de peinture organisée du 23 juin 2019 à Montpellier délivrée par L’association ALFAN sans Frontière

 


Mostafa Aloumari, artiste-peintre

La 1ère exposition de Mostafa Aloumari à Casablanca à la galerie du complexe culturel Sidi Belyout au mois de mars de cette année 2015, est à bien des égards une révélation. Initié par l’association artistique Bassamat, que dirige l’artiste-peintre Ahmed Bouidi, l’exposition d’Aloumari, surnommé curieusement El Majdoub, met l’accent sur une palette figurative toute de fraîcheur et dont l’esprit des formes n’est pas sans rappeler l’univers imaginaire de feue Chaïbia Talal : spontanéité gestuelle, personnages (féminins le plus souvent) réduits à une représentation d’allure illustrative (mais aussi allégorique), emploi intuitif des couleurs dans un agencement sans artifice ; bref, c’est une composition née d’une sensibilité libérée de tous les poncifs de la pensée académique, où le plaisir de peindre, vécu jusqu’à l’euphorie, est pris tel quel à la racine et affiche un langage plastique ne s’encombrant guère d’étiquette.

Si la référence à l’art de Chaïbia Talal détone parfois dans le travail d’Aloumari, au point de parler d’un rapport maître/disciple ce dernier perpétuant plus ou moins fidèlement la mémoire de celui-là, il n’en demeure pas moins qu’Aloumari, tout en reconnaissant le génie et la grandeur de son idole, apporte quelque chose qui est bien à lui, en termes de motifs et de la façon de les concevoir et de les poser, de gammes et de lumière. Justement, en fait de lumière, l’artiste introduit une technique phosphorescente qui, à des degrés plus ou moins prononcés, opère sur la toile des changements d’effets et de nuances surprenants. Ce qui impacte sur la vision et crée, selon l’angle où l’on se place, l’illusion de voir toujours autre chose et autrement.

Aloumari est certes un peintre ludique dans le sens où le maniement du pinceau stimule en lui un sens fantastique des formes, qui cadre avec sa vision du monde, laquelle est suffisamment pourvue de mystères. Les « symboles » dont il parsème ses tableaux pourraient se comprendre comme des « paroles graphiques » enceintes d’un sourd refus des contraintes de la réalité quotidienne. L’art qu’il fait a alors des résonances libératoires. Tout en puisant dans certaines formes de la tradition marocaine, le répertoire d’Aloumari a cet avantage de résister à toute formalisation et de fuir tout conformisme. Tout son souci est de mettre sa création au diapason de son identité réelle, ce qui, comme dans le travail de Chaïbia Talal, facilite au spectateur l’accès à l’œuvre et à son identification.

Pour une première sortie en public, Mostafa Aloumari a réussi son coup ; ses œuvres ont déjà trouvé des acquéreurs. Rappelons que l’artiste est né à Casablanca en 1968, qu’il a fait des études primaires avant de les abandonner en 1978 pour faire divers métiers, et finalement se fixer comme marchand de journaux. A noter enfin que l’artiste écrit aussi des poèmes, qu’on peut lire sur Facebook.  Abderrahman Benhamza


Le Plasticien  Mostafa  AL LOUMARI raconte le Vécu  de notre enfance

D’emblée, un élan spontané qui reflète ses œuvres sentiments, faisant état de l’enfance, l’authenticité, l’innocence auquel Mostafa Al loumari surnommé (Al Mjdoub) dans la scène artistique  dispose une proportion élevée de l’élaboration en matière de peinture et de nombreux facteurs qui traduisent ses œuvres sur l’acheminement de l’enfance. Ces principales composantes couleurs vives séduisantes, rouges, vertes, jaunes et blanches, donnant l’impression de la vie en rose pleine de bonheur, de la création de joie de  vivre en harmonie, en fait l’apprentissage des rudiments de savoir faire ont été acquises dès l’enfance avec des petites  boites des couleurs ordinaires de jadis en effet la compétence s’est avérée de l’amour authentique prématuré.

Al Majdoub s’adapte avec sa  modestie relationnelle avec l’autrui puisqu’il est pourvu d’une éducation parfaite basée sur du fondement inné, son sérieux et le vouloir lui ont prévalu beaucoup de choses importantes dans sa vie courante, être soumis à tout moment à la confrontation à l’instar de ses précédents artistes expérimentés en domaine. Al Majdoub, s’inspire sur sa propre conception, ses œuvres exposés attirent l’attention du champs visuel de visiteurs dont la focalisation sur la couleur blanche qui est le symbole de la paix et la tolérance en outre sa stratégie se consiste sur le patrimoine de notre civilisation culturelle, en l’occurrence le civisme et  l’humanité, il est un artiste doué en style contemporain art cobra, honoré dans de grands évènements de salons d’expositions à travers le Maroc et en terme  de reconnaissance il a eu une approbation de tout les medias par  ses performances que  ce soit nationaux et internationaux, certes ces témoignages lui ont valu l’essor de propulsion ayant pour objectif d’aboutir la crédibilité  de ses admirateurs à savoir que ses tableaux sont beaucoup demandés à Casablanca sa ville natale. CHAINANE lahoussine, critique d’art.


 

/

Dejar un comentario :

Deja una respuesta

    Sus obras

    Dimensiones: 100 x 80 cm

    Premio:En cours

    Referencia: 46

    Dimensiones: 120 x 160 cm

    Premio:En cours

    Referencia: 45

    Dimensiones: 100 x 100 cm

    Premio:En cours

    Referencia: 44

    Dimensiones: 100 x 120 cm

    Premio:En cours

    Referencia: 43