Biographie

Source : wikipédia

Daum (ex Compagnie française du cristal Daum) est une cristallerie fondée en 1878 à Nancy, en Lorraine, en France par Jean Daum. Les ateliers Daum ont formé quelques-uns des grands noms de l’Art nouveau : Jacques GrüberHenri BergéAlmaric Walter, les frères Schneider y font leurs débuts…

À la suite de la guerre de 1870Jean Daum (1825 – 1885), notaire à Bitche, vend son étude et optepour la France. L’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Empire Allemand provoque un grand renouvellement pour la ville de Nancy. En effet, dès 1870, un flux de main d’œuvre, de capitaux, d’idées va permettre à Nancy de devenir un des piliers des arts décoratif français. La cristallerie Daum [archive] est un des plus prodigieux résultats de ce transfert.

Il s’installe à Nancy en 1876 et prête, la même année, de l’argent à plusieurs reprises à Avril et Bertrand, propriétaire de la verrerie Sainte-Catherine de Nancy, une manufacture qui produit du flaconnage et de la gobeleterie ordinaire. L’entreprise ne trouve pas son équilibre financier et Daum est contraint de la racheter : il y investit 50 000 francs le 23 mars 1878 et devient chef d’une entreprise de 150 ouvriers, dans un domaine dont il ignore tout.

En 1878, il y associe son fils Auguste, mais il ne connaît pas les premiers succès de l’entreprise. À sa mort, en 1885, Auguste prend seul la direction de la verrerie avant d’être rejoint, en 1887, par son frère Antonin, tout juste diplômé de l’École centrale des arts et manufactures de Paris.

Devant la mauvaise santé financière de la verrerie, Auguste, qui suivait une formation de juriste, se voit obligé d’en prendre la tête, après qu’elle a été rachetée pour la sauver de la faillite. Antonin commence par embellir les services de table courants. Antonin Daum sera chargé de la création, Auguste de l’administration. Familiarisé avec les techniques du verre de par sa formation, il oriente la production vers la création artistique. Les deux frères préparent, entre 1889 et 1891, la mise sur pied d’un département artistique qui est confié à Antonin. Auguste lui donne tous les moyens de travailler pour suivre le sillon creusé par Émile Gallé dans la verrerie Art nouveau.

Antonin commence, avec quelques modèles simples, pour continuer rapidement avec la gravure à l’acide, puis, en passant à des modèles utilisant les techniques de gravure à la roue, de verres à deux ou trois couches. De 1890 à 1914, il ne crée pas moins de trois mille références

Jacques Grüber est le premier artiste de la verrerie. Recruté en 1893, on lui confie la création de pièces en vue de figurer à l’exposition universelle de Chicago de 1893. Ce fut le premier grand succès qui propulsa Daum dans le cercle fermé des industries d’art. Les Daum y gagnent la participation à l’exposition de Nancy en 1894. Il y eut ensuite les expositions de Lyon (1894), Bordeaux (1895) et Bruxelles (1895 et 1897, pour laquelle il réalise le Vase Tristan et Yseult), au cours desquelles ils reçoivent des distinctions.

Une école de dessin est créée, en 1897, à l’intérieur de l’entreprise qui forme ainsi ses propres décorateurs et graveurs. En sortiront notamment Émile Wirtz, qui restera à la manufacture, et Charles Schneider, qui montera ensuite sa propre verrerie

Henri Bergé y est maître décorateur, c’est le deuxième artiste de l’entreprise. Il aura à ses côtés Émile Writz à partir de 1898.

La consécration de l’aventure arrive lorsque le premier grand prix pour la verrerie d’art de l’exposition universelle de 1900 est décerné à Daum et à Gallé. Daum y présente des pièces préparées avec soin : le décor intercalaire (brevet de 1899) et les luminaires qui deviennent une spécialité.

Ses oeuvres


Voir toutes ses Oeuvres

Laisser un commentaire