/

Home / Locations / Galerie Delacroix – Tanger

Galerie Delacroix – Tanger

Address : Avenue des Noyers

City : Tanger

Country : Maroc

Rarement un nom fut aussi bien porté que celui de Delacroix par cette galerie. Véritable fenêtre tangéroise sur le monde, celle-ci remplit sa mission de promotion des travaux d’artistes de Tanger, du Maroc et du monde entier, tout comme les travaux du célèbre peintre français ont contribué à immortaliser Tanger et à la faire découvrir au monde européen. Cette galerie est unique dans le réseau culturel français à l’étranger par la diversité des fonctions qu’elle assume.

La galerie est avant toute chose un découvreur de talents, un lieu d’échanges

Tout comme un véritable éditeur de livres est d’abord un découvreur d’écrivains, la galerie Delacroix a pour première préoccupation de rechercher les talents dans le domaine des arts plastiques, de la photographie et maintenant de la vidéo. En 2013, nous accueillons des expositions de peinture (Ouarzaz, Melehi) mais aussi les installations du collectif Code de nuit . Elle est de plus un lieu de débats de haut niveau entre créateurs et intellectuels contemporains.

Elle contribue aussi à la formation des artistes

La galerie Delacroix n’est pas seulement un lieu d’exposition formidablement placé au cœur de Tanger ; elle contribue également à aider les artistes en leur proposant, depuis près de trente ans, à Tétouan et à Tanger des résidences d’artistes ouvertes aux graveurs et aux peintres. L’artiste en résidence est accompagné et pris en charge. Ce soutien porte ses fruits : c’est ce que donne à voir l’exposition “De l’estampe au multiple” qui tourne dans le réseau depuis juin 2012.

La Galerie Delacroix est un lieu où se joue la relation authenticité-modernité avec une dimension patrimoniale

Ouverte sur le monde, la galerie Delacroix tire profit de son enracinement culturel marocain pour témoigner de la manière dont des artistes marocains de différentes obédiences ont su s’approprier la peinture venue d’ailleurs tout en y insufflant quelque chose de leur propre héritage artistique. Dans cette veine, si l’évolution la plus exemplaire fut celle de Cherkaoui, d’autres expériences sont à signaler pour la galerie : on se rappelle « Un peintre à Tanger en 1900 », l’exposition des œuvres de Mohamed Ben Ali R’Bati, durant l’été 2001 ; cet artiste a su tirer de sa rencontre avec John Lavery un savoir et un savoir-faire tout en développant sa propre manière, inspirée de la miniature… La galerie Delacroix dispose d’un important fonds d’oeuvres recueillies au fil des ans qui en font un véritable petit musée illustrant plus de quarante ans d’existence.

Une action inscrite dans un paysage culturel en pleine mutation

En 2011, l’exposition d’Ali Maimoun, Traces et celle de Ouarzaz en 2013 s’inscrivent parfaitement dans un cheminement entamé dans les années 1980. Entre Afrique et Europe, entre innovation et réinvention de formes picturales traditionnelles, ces artistent nous donnent une merveilleuse opportunité de mettre en évidence ce qui peut se jouer à Tanger et à Tétouan en matière de création. Cet espace aux normes professionnelles a accueilli des œuvres aussi diverses, au milieu d’une longue liste, que celles de Claude Viallat, Bouhchichi, René Tazé, Khalid El Bekai, Daniel Buren et Farid Belkahia.