/

Accueil / Artistes / El Fidali El Wazzani Smail

/

El Fidali El Wazzani Smail

/ Nombre de vues 229 vues

Voir tous les artistes

Biographie

Smaïl El Fidali El Wazzani est né le 4 avril 1960 à Ouezzane et a exposé pour la première fois à Marrakech en 1980. Depuis lors, il n’a cessé d’exposer un peu partout au Maroc (Marrakech, Ouezzane, Rabat, Salé, Casablanca, Tétouan ,Tanger, etc …. ) en tant que peintre autodidacte notoire et consommé qui sait taquiner le motif sur le vif et exalter les charmes multiples de notre terroir. surtout magnifier les charmants attraits de sa ville natale Ouezzane.

Esprit chauvin? non loin de là; mais plutôt nostalgique, tendre, émotionnel, aimant fixer pour toujours un monde qui est en train de disparaître. Sa peinture est documentaire et réaliste; d’un élan généreux, évoquant une énorme quantité de sites enchanteurs et aussi toute une compilation de scènes de rues, haute en couleurs, de mouvements de foule, les menus détails d’une vie quotidienne et éphémère de toute une société en pleine mutation: Activités fébriles, pauses langoureuses, animation des rues grouillantes d’enfants, ambiances de toutes sortes des liesses populaires typiques dignes des grandes palettes et moments forts des effluves d’une vie débordante d’énergie, toute une féerie d’un terreau humble, modeste et véritable réservoir d’images à mémoriser et à retenir des temps immémoriaux. Smaïl El Fidali El Wazzani, tel un papillon (symbole qu’iI a choisi comme emblème de ses peintures) sur ses ailes trémoussantes nous transporte d’un endroit à l’autre en messager discret, il nous introduit dans l’intimité d’un Maroc profond et légendaire, chez des gens aux mœurs simples et tout à fait intacts des méfaits de la civilisation post- moderniste; une sorte de rappel et pourquoi, pas, nostalgie d’un présent à conjuguer à toutes les formes du passé.

Les plus belles de ces toiles, d’une grande valeur artistique, sont celles qui montrent, qui une partie de jeux de billes mettant aux prises de jeunes écoliers à peine sortis des classes, qui une partie de jeux de toupies, un autre jeu largement répandu parmi les gamins de cette période, auxquels il procurait tant de bonheur. L’artiste confie avoir été très profondément marqué par ces moments d’évasion durant lesquels des enfants en bas âges s’adonnaient à cœur joie à leurs jeux préférés. D’autres toiles renvoient à ces fêtes et événements (mariages, baptêmes…etc) célébrés comme il se doit par des gens modestes de la vieille ville d’Ouezzane.
Des moments de joie qu’offraient aussi, mais aux adultes cette fois-ci, ces après-midi qui voyaient les artisans de la ville se ruer sur ces aires de « Dlala » pour vendre aux enchères leurs djellabas à la pure laine tissée, chez elles et avec dextérité, par de jeunes femmes à l’aide de vieux engins, eux-mêmes fabriqués par des maitres artisans locaux qui rivalisent d’ingéniosité pour pérenniser leur savoir-faire et réhabiliter de vieux métiers qui résistent au temps.

Les toiles de Smail El Fidali El Wazzani, qui est membre de plusieurs associations, notamment le syndicat des artistes plasticiens marocains, sont toutes faites de la sorte. Y reviennent des scènes de la vie de tous les jours, comme il les avaient lui mêmes vécues et dans lesquelles se retrouvent plus d’un. Et quand ce n’est pas le quotidien avec ses heurs et malheurs qui envahit ses oeuvres, Smail El Fadili El Wazzani se réfugie dans un autre registre. Celui de l’histoire millénaire de sa ville natale dont il réhabilite, avec autant d’habileté, la mémoire et les traditions.
Son oeuvre se veut en effet une imitation du réel avec une touche descriptive, le but étant de procéder à une sorte de reconstruction de la vie. Les thèmes qu’il aborde, les lieux et les figures qu’il dépeint se convertissent en contes à travers un langage plastique de voix, de signes et de symboles, dans des dimensions temporelles et spatiales, riches en icônes du bonheur délogé ou confisqué, dira de lui un critique d’art.
La nouvelle exposition de Smail El Fidali El Wazzani est donc un hymne à la vie, mais aussi un hommage à la petite cité qui l’a vu naître, grandir et devenir le grand artiste qu’il est devenu.

 

/

Laisser un commentaire :

Laisser un commentaire

    Ses oeuvres

    Dimensions : 100 x 80 cm

    Prix :En cours

    Référence: 4018

    Dimensions : 100 x 80 cm

    Prix :En cours

    Référence: 4017

    Dimensions : 100 x 80 cm

    Prix :En cours

    Référence: 4016

    Dimensions : 100 x 80 cm

    Prix :En cours

    Référence: 4035