add My List

Biographie

S
obre mais élégant, feu Hammad Hilmi était l’image d’un homme sans artifice affable et cordial ; on retrouvait dans sa manière d’être, à la fois calme et sereine , un brin provoc dont La vie n’était à ses yeux qu’une une suite fortuite de circonstances. Son talent de portraitiste avait fait de lui un personnage qui ne se laissait enfermer dans aucune catégorie à l’exception de l’humanisme pleinement réaliste racontait-t-il en soulignant que l’essentiel était d’avoir un objectif clairement défini   dans la vie, il disait haut ce qu’il pensait ; mais il était difficile de prévoir sa réaction.
Quand il pensait aux étapes de sa carrière qui avaient fait de lui ce qu’il était devenu ; il aimait mettre un point d’honneur sur le fait que chacun de ses projets a été pensé dans le but d’apporter à son

pays quelque chose qu’il n’avait pas, de rendre service aux gens en leur offrant ce qui leur manquait , Sans jamais se départir de son humour.
Quand Hammad Hilmi considérait sa carrière en essayant de prendre du recul, il estimait que tout ce qu’il avait obtenu n’était que le fruit de son travail. Il ne croyait ni à la chance, ni au hasard. Selon lui, s’il multipliait les succès, c’est que, très jeune déjà, il avait compris que ce n’est pas en passant des soirées entières à la terrasse d’un café ou en s’amusant qu’on arrivait à quelque chose dans sa vie. L’homme peut nous sembler très catégorique. Or c’était son  travail qui a donné tout son sens à sa vie. « Je n’ai pas honte de dire que le travail occupe la place numéro un dans ma vie. Rien ne m’amuse plus que le travail. Sans le travail, un homme n’est rien ».disait il.
Depuis, Hilmi hammad s’était donné pour mission de restaurer les monuments historiques du patrimoine marocain. C’est ainsi qu’il a restauré de par le

Maroc des dizaines de monuments : la medersa bouaanania  En 1948 al quaraouine al misbahiya à Fès ainsi que la mosquée assaadiyine à Taroudant
Qu’oba al bouidiyine, qu’oba mourabitine Le musée Dar si Saïd le palais al badii le plais al Bahia l’agdal  à Marrakech et j’en passe. .
Des restaurations auxquelles il n’oublie pas d’apposer sa signature en faisant entrer dans les édifices des dessins surréalistes, de nouveaux matériaux et différentes combinaisons  novatrices de couleurs vives.

Ses œuvres

Hilmi Hammad
Format: 58 x 40 cm
Référence: Ref.754 as-ta
Prix: 50 000 Dirhams