Biographie

Source : Babelfan

Né en 1951 à Zagora, Abdelmajid Hannaoui est membre fondateur de l’UMAP (Union marocaine des artistes plasticiens) en 1991 et de l’Université du 3ème âge à Casablanca en 2004. Il est directeur de la revue Matrice des Arts dont il est l’un des créateurs. Critique d’art, Hannaoui a écrit de nombreux articles dans le journal Libération sur des artistes confirmés ou des jeunes talents. Sa première exposition a lieu en 1982 à Rabat.

Il est mort en 2006 à Rabat.

Abdelmajid Hannaoui pratiquait une semi figuration à caractère prospectif, avec des formes géométrales de facture matissienne. Son oeuvre s’inscrit dans une optique largement onirique, ses motifs ont souvent valeur de réminiscences…

Agé de cinquante-deux ans, le défunt s’est fait remarquer par son exploration permanente de genres et de styles plastiques innovants ainsi que par ses écrits et critiques des œuvres de ses vis-à-vis marocains et étrangers, précise-t-on de même source.

Abdelmajid Hannaoui a, depuis le début des années quatre-vingts, travaillé sur le référentiel du patrimoine national et sur le corps et a enrichi le débat sur les beaux-arts au Maroc à travers ses contributions dans la presse nationale et étrangère. Auteur de plusieurs catalogues et dépliants sur les artistes-peintres marocains, le défunt est membre fondateur de la revue trimestrielle spécialisée «Matrice des arts» dont il était le directeur de la publication.

 

Ses œuvres

No items found