S'abonner

Biographie

Dr. Abdelhak HabzI, né le 27/12/1973 à Casablanca, Maroc, passionné par l’art  et la création, né avec un don qu’il va développer plus tard, en septembre 1995,  il intègre l’école Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca, où il passera  3 années dans le département de design (sens espace), dont il assimila les fondements des arts d’objets et d’architecture sous la direction du grand designer Said GUIHIA. A l’issue de ces études artistiques il obtient son diplôme de designer, grâce aux projets réalisés traitant l‘artisanat saharien du peuple nomade du Sahara Marocain,  en 1999 il s’envola dans le Sud de la France, afin de représenter le Maroc en tant que jeune designer et lauréat des beaux-arts au grand événement (Carrefour Architecture et Design), organisé  à la ville de Garde. A partir  de cette date le destin l’amena à saisir l’essentiel  en matière des sciences des arts puisqu’il   a été admis en licence d’Arts Plastiques en septembre 1999 à l’Université Paris 8,  2001 il accède au cycle de la recherche en préparant une maîtrise d’arts plastiques sous la direction du professeur et maître d’œuvres Antoine Leygonie Architecte universitaire,   le sujet de la recherche portait sur l’étude du  (  nomadisme,  design et conception des objets de transports  pour les nomades sahariens). Après l’obtention de la maîtrise il poursuivra la recherche en DEA sous la direction du professeur Daniel DANETIS sur l’architecture nomade  (la tente khyma) comme patrimoine à préserver, en Octobre 2005 il soutient son mémoire de DEA. En 2006, il commence la préparation de son projet de thèse de doctorat dans le département d’anthropologie sous la direction de Madame Faouzia BELHACHEMI Jean Luck Chevanne et Pierre-Philippe REY. Parallèlement à ses études, Abdelhak Habzi, a travaillé en tant qu’enseignant confirmé en arts plastiques avec l’éducation nationale à l’Académie de Versailles, où il encadra cette discipline dans 15 établissements et ce dans les différents départements de l’Ile de France.

 

2017 : Diplôme  de Doctorat en anthropologie et publication de la version numérique de la thèse en ligne.
2007-2014 : Soutenance de Doctorat en Anthropologie. Université Paris 8, Ecole Doctorale des Sciences Sociales, département d’Anthropologie. Axe de recherche, anthropologie des techniques (design d’objet, nomadisme, architecture de la tente, espaces des nomades  sahariens). Mention très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité, avec le droit de la publication du travail scientifique de la thèse.
2003-2005 : Diplôme d’Etudes Approfondies en esthétique, sciences et technologie des Arts.  Arts contemporains. Université Paris 8.  L’étude portait sur la conception d’une tente modulable (Architecture nomade). Le prototype a été réalisé par les artisans marocains   et présenté le jour la soutenance de la thèse.
2008-2011 : Certificat d’Etudes des arts et  techniques du vitrail, Université Paris 13.
2007-2008 : Etude des techniques de la céramique artistique, école municipale d’arts plastiques de la ville de Saint Denis.
2001-2003 : Diplôme : Maîtrise d’Arts Plastiques (Mention Bien). Université Paris 8. L’étude scientifique  portait sur l’innovation, le design au service des nomades du Sahara, et de la conception d’un mobilier de transport.  Le prototype de cet objet a été réalisé en collaboration avec des artisans marocains, puis une enquête de terrain a été menée à Zagora et à Tinzoline dans le Sud  du Maroc.
1999-2000 : Diplôme : Licence d’Arts Plastiques, Université Paris 8.  Étude et théorie de l’architecture, expérience  esthétique à partir d’une partie de l’espace. Création ingénierie artistique.
2000-2001 : Etude à l’Ecole d’architecture de Paris Villemin.
1995-1999 : Diplôme de designer-architecte d’intérieur, (Mention Bien), (Département d’architecture et design. Atelier Sens Espaces). Ecole supérieure des Beaux-arts de Casablanca. Etudes et formation pluridisciplinaires. Recherche en architecture d’intérieur et étude de différents thèmes d’habitations. Aménagement des espaces de vie, étude sous forme de plans en deux et en trois dimensions, perspectives, et maquettes.

Etude du design d’objets : réalisation de prototypes. Etude  des techniques de la  décoration d’intérieur,  de la photographie, couleurs, volumes et maquette.

2017-2018 : Professeur de sociologie en département de Géographie à l’Université des Lettres et Sciences Humaines Ain Chock.
2017-2018 : Professeur des techniques et théories de design à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca
2015-2017 : Professeur d’histoire de l’art et des Styles à  Collège LaSalle International.
Interventions dans des cours en direction des étudiants de la 1 ère année, et de  la 2ème année des filières : design d’intérieur, infographie, et développeur multimédia. Professeur de dessin et rendu, et  d’étude des matériaux et finis.
2017  : Design, Illustration, de deux livres (les 12 régions du Maroc,  Itinéraire gourmand de l’Oriental), avec la maison d’édition, La Croisée Des Chemins.
2016  : Publication d’un article scientifique avec AM, sur la préservation des savoir-faire traditionnels, patrimoine immatériel du Sahara Marocain, innovation et design intégré dans l’espace saharien.
– Publication d’un livret pédagogique avec textes illustrés. Un guide des métiers traditionnels Sahariens en voie de disparition, les dessins sont pris sur le terrain par moi-même, ce projet a été réalisé en collaboration avec le Ministère de l’Artisanat de l’Economie Sociale et Solidaire.Publication de trois livres traitant les cinq piliers de l’Islam et savoir prier, illustration pour jeunesse.
– Participation et Intervention au débat scientifique autour de l’artisanat marocain comme patrimoine à pérenniser, sous le thème « ŒIL SUR L’ARTISANAT », qui a eu lieu à l’ECOLE HASSANIA DES TRAVAUX PUBLICS, en Avril 2016.
– Participation au jury du (Meilleur Designer), organisé à l’Académie des Arts Traditionnels, fondation Hassan II.
– Conférence et intervention au débat scientifique autour du patrimoine saharien durant la semaine nationale de l’artisanat marocain,  qui a eu lieu à Rabat le 27 Juillet 2016.
2015-2016  : Anthropologue expert et consultant avec le bureau d’études Domos, et  le Ministère de l’Artisanat de l’Economie Sociale et Solidaire. Missions effectuées, transcription et études des métiers  de l’artisanat  du Sahara en voie de disparition, à partir de Smara, Lâayoune, Dhakhla, Tan-Tan, Golmime, Assa ‘Zag, les techniques analysées et ciblées dans ce programme de préservation sont : la maroquinerie, vannerie, tissage de la tente khayma, et conception d’objets de transport à base du bois ‘jddari.
2016  : Designer  Consultant pour l’exposition INDEX NORTH AFRICA (pour les prévisions du design au Maroc en 2017), qui a eu lieu à Casablanca du 5 au 7 Décembre 2016.
– Présentation du projet lmâlem et travaux effectués sur le terrain au festival de TAN-TAN Almougar, production filmique, exposition des travaux de dessins et plans représentant les travaux du terrain avec les artisans pendant l’étude  des métiers sahariens ayant été transcris.
– Obtention du prix de mérite 2016, pour la préservation du patrimoine  immatériel saharien, offert par le Ministère de l’Artisanat de l’Economie Sociale et Solidaire. Participation et Intervention au débat scientifique autour des arts    et métiers du plâtre, sous le thème « Le plâtre plus qu’un art », qui a eu lieu en Avril 2015, à l’Académie des Arts Traditionnels de Casablanca. Fondation HASSAN II.
2014-2015 : Enseignement du module de la création de l’œuvre artisanale à l’Académie des Arts Traditionnels de Casablanca. Fondation HASSAN II,    Encadrement de mémoires de fin d‘études.
2014-2015  : Professeur du dessin, perspective et  de création d’objets  à  l’Ecole    IHB. Casablanca.
2014-2016  : Professeur vacataire à la faculté  de Lettre et Sciences Humaines Cadi Ayyad de Marrakech, encadrement des étudiants de la licence professionnelle (promoteur territorial du patrimoine à valeur touristique). Module enseigné : patrimoine du Maroc, développement du patrimoine, création des œuvres artisanales. Encadrement de mémoires de fin d’études et participation aux soutenances.
2008-2014  : Professeur  coordinateur en  arts plastiques avec le rectorat de Versailles au sein 14 collèges en Ile de France (val d’Oise,  Yvelines, Essonne, et Hauts-de-Seine. Enseignant d’arts plastiques : CLE DE L’ AUTISME, ville de Vauréal.
2009 : Responsable chef de projet culturel intitulé (Déserts et vie nomade) en partenariat avec l’éducation nationale académie de Versailles et la municipalité de la ville de Vauréal. Le projet portait sur les pratiques artistiques et initiation sur les arts comme étant un moyen efficace d’entente et de communication entre les cultures du monde,  dans ce projet nous avons mis la lumière sur le mode de vie des peuples nomades du globe et étudié leur point commun: traditions orales, chants, arts plastique, création de tente, de parures, mobiliers nomades. Une présentation générale des œuvres réalisées a été organisée dont une grande tente érigée dans l’enceinte du collège servant comme symbole d’hospitalité et d’accueil, également une exposition de travaux d’élèves, a accompagné cette installation  illustrant notre travail et capacité à communiquer les enjeux de cet approche scientifique de l’art sous forme d’ateliers de créations pluridisciplinaires en direction d’un publique varié entre élèves enseignants et parents.
2007  : Designer créateur d’images, illustrateur à la maison d’édition SARL                 Albouaq à Paris. Projets réalisés, illustration de six livres pour jeunesse.
2004-2005 : Responsable : Maison des Arts Plastiques de la ville de Vauréal. Encadrement  d’atelier d’arts plastiques aux  Collèges des Toupets,   et  de la  Bussie.
– Participation à l’étude et à la réalisation de la signalétique de la maison des arts plastiques de la ville de Vauréal.
– Réalisation d’une mosaïque à l’entrée de la maison des arts plastiques. Missions pédagogiques, gestion et encadrement des élèves. : Création  de  dispositifs d’enseignement des arts plastiques.  Amener les apprenants à aborder différents thèmes de créations. Moyens : Etudes des techniques de dessins, volumes, couleurs, matières.  Espaces.
2011 : Exposition à la bibliothèque des Dames Gilles de la ville de Vauréal, intitulée (Les nomades du Sahara), présentation des travaux de recherches scientifiques et des innovations sur le mode de vie traditionnel et techniques des nomades du Sahara marocain. Présentation des peintures documentaire et photographies.
– Exposition au forum de Vauréal. Présentation des peintures documentaires et photographies.
2010  : Ouverture de la saison culturelle à l’espace Lino Ventura, à Sarcelle Garge, Exposition intitulée ( Les nomades du Sahara), installation d’une tente nomade, présentation des travaux de recherches scientifiques et des innovations sur le mode de vie traditionnel et techniques des nomades du Sahara marocain.
– Présentation des peintures documentaires et photographies.
– Exposition au festival des (Arts Nomades à Eragny sur Oise). Présentation des peintures documentaire et photographies sur les nomades du Sahara, installation d’une tente nomade.
– Exposition intitulée ( Les nomades du Sahara), présentation des travaux de recherches scientifiques et des innovations sur le mode de vie traditionnel et techniques des nomades du Sahara marocain, Présentation des peintures documentaires et photographies.
2008 : Exposition intitulée (Espaces nomades), présentation des travaux de recherches scientifiques et des innovations sur le mode de vie traditionnel et techniques des nomades du Sahara marocain, Présentation des peintures documentaires à la bibliothèque de l’Université Paris 8.
2007 : Exposition-installation à l’Université Paris 13, d’une tente saharienne l’intitulée de l’évènement  (Regards sur les nomades), présentation des travaux de recherches scientifiques et des innovations sur le mode de vie traditionnel et techniques des nomades du Sahara marocain. Présentation des peintures documentaires sur le mode de vie traditionnel des nomades sahariens.
2002-2005 : Enseignant d’arts appliqués  au Centre socioculturel de  l’Agora, à la ville de Vauréal. Encadrement des ateliers d’arts appliqués en direction d’un public adulte. Animation des ateliers de  création  avec les enfants tranche d’âge 7à12ans.
– Décoration d’intérieur du centre de l’Agora. Mission : Création des événements artistiques au sein de différentes structures de la ville de Vauréal – Performances, jeux artistiques, expositions et visites de musées, études de projets au sens culturels.
2000-2001 : Designer à Agence d’architecture ArchitecteA chez Antoine LEYGONIE. Poste : Création de texture pour les mobiliers destinés à des projets   d’aménagements d’intérieurs. Mission : Trouver la texture appropriée à la forme et à l’usage des mobiliers. Créer  des animations.
2000 : Designer à la Société de créations de stands « Dispos international » Poste : Créateur de stands. Mission : étude des aménagements de stands pour des salons d’expositions. Moyens : recherches en dessin, et conception de stands avec des détails et des plans techniques. Perspectives, maquettes,  prototypes.
1998-1999  : Participation à l’exposition  internationale -Carrefour architecture et design, organisée à la ville de la Garde, Sud de la France. Participation en tant que designer  marocain,  avec la présentation de plusieurs prototypes de mobiliers nomades. Puis l’étude de différents projets : plans et photos de prototypes
1999 : Exposition de design à Casablanca,  à l’occasion de dixième Jumelage     des      villes de Casablanca et de Bordeaux. Exposition de mobiliers.
1998 : Stage de designer de plateaux de télévision à  Canal 2M. Mission : Création de décors pour des émissions télévisées. Etudes de plans, ambiances, matériaux et couleurs. Projet réalisés : réalisation d’une maquette  décor pour l’émission « Espace enfants ».
1998  : Décoration de deux réfectoires de la société marocaine groupe de l’O.C.P. à Ait BAHA Mohammedia.
1998  : Décoration d’un club sportif OSIS à Casablanca. Création d’une fresque sur le fond d’une piscine, technique mixte relief et harmonie de matériaux.
1997 : Décoration d’intérieur de l’hôpital Ibno Rochd à Casablanca. Décoration d’intérieur d’un centre commercial à Hay Hassani. Etude de signalétique et décoration  pour deux centres sportifs Casablanca.
1995 : Décoration d’intérieur de deux villas à Casablanca. Premier prix, concours de dessin et d’arts plastiques  organisé  par  la Commune de Mer Sultan.
– Exposition collective de peinture à la même occasion organisée à la bibliothèque Almichwar.

Alors que 2016 tire sur sa fin, selon vous, quels ont été les 2 plus grands défis pour l’industrie du design cette année?

Démontrer au grand public…mes capacités de fusionner entre design et anthropologie comme discipline relevant des sciences sociales afin de postuler pour une approche novatrice visant à la fois un développement de l’ artisanat marocain, pour une pérennisation des savoir-faire traditionnels . Ainsi que d’y mettre en éclairage le rôle central des artisans marocains dans la production et l’enrichissement des registres de nos produits en matière de mobiliers tout en travaillant étroitement avec les designers et architectes. Ma démarche de chercheur en design se base…sur l’importance de l’œuvre artisanale ou l’objet produit, un canon de la richesse de notre patrimoine immatériel , de par sa relation à l’artisanat, à la symbolique que porte l’objet artisanal dans nos foyers marocains/ son esthétique et sa fonctionnalité prouvent du génie de l’artisan marocain. Nos arts traditionnels marocains sont très diversifiés selon les régions du Maroc où chaque ville se caractérise par ses propres emblèmes identitaires mesurés par le produit artisanal, sa matière, sa forme, son prix et sa symbolique. Ceci génère la position de réalisation fonctionnelle en tant qu’objet témoin dans le noyau culturel. Ma position de designer articule la démarche de l’anthropologue qui traite le sujet de design et du produit dans un cadre social lié à une société traditionnelle qui consomme un type de produits ou autres. Qui peut mettre en valeur les modèles d’objets anciens et les réactualiser sous une forme industrielle attrayante qui pourrait concurrencer les autres produits à l’échelle international et participer ainsi sur le plan économique à faire de la diffusion de nos créations et le faire connaitre mondialement dans le cadre de foire et exposition internationales .

Labelliser le produit marocain en matière de design, réunir les jeunes designers et créer une marque ou une ligné de produits marocains …par régions en travaillant sur les emblèmes ou les symboles sous forme d’une production fusionnant entre artisanat et industrie

Cette démarche promeut la notion du partenariat et la synergie entre les acteurs de ce secteur de l’industrie et les artisans marocains, pour se faire , les designers marocains référencés et ayant une certaine notoriété doivent accentue leurs efforts et collaboration avec le pivot du design marocain qu’est l’artisan et les sociétés fraîchement créées et ce, afin de leur donner un coup de pouce et les faire rentrer dans la sphère de production et de par cela, il animera avec l’artisan et l’élite de designers conscients l’importance de travailler par exemple sur les produits écologiques qui sont très demandés par rapport à la cause de l’environnement et pour une consommation responsable seine de la part le consommateur et son effet sur la nature. outre le designer est désormais responsable plus que jamais , il jouera un rôle clé dans la diffusion du produit à base de matières naturelles conçu intelligemment et qui peut être moins cher et provenant d’un milieu artisanal accessible économiquement avec des prix de revient minimes. Sous ce principe écolo moins de co2 pour un design, c’est une règle à respecter dans cette approche de design industrielle où l’on fait un contrôle de nos actes créatifs et qui doivent responsable plus que jamais et d’être en phase avec la dimension de notre humanité et celle de l’environnement …je me permet de citer les dires de notre maître le designer le feu Said GUIHIA « Dieu créa la terre et l’homme la foutra en l’air »

En ce qui concerne 2017, selon vous, quelle tendance dans l’industrie du design aura un grand impact sur les décisions des clients en termes de solutions d’ameublement et d’aménagements?

La tendance et le style de vie le gout et le statut social du consommateur La tendance est un élément clef dans l’orientation des designers pour axer leurs produits dans un style donné, ce qui impose un nouveau challenge devant ces producteurs de gout et chercheurs de bien être, aujourd’hui l’attention du publique et celles des producteurs va être ciblée et bien encadrée et se tournera certainement vers les principes émis lors de la Cop22 par les décideurs dans une mesure où le respect de l’environnement devient une urgence affectant tous les secteurs. Ceci prend une donc le canevas qui donne un espace pour les produits renvoyant à la nature et au recyclage (un design bio) tant au niveau des tons que les matériaux utilisés, on revient alors à un style rustique certainement fusionnant la matière | naturelle et les compositions imposant un luxe sein qui va resurgir et pourrait attirer beaucoup de clientèle. Notre artisanat marocain regorge d’exemples qui peuvent répondre à cette exigence de recyclage mais aussi cela pourrait redynamiser les secteurs d’artisanat en péril tels les métiers du sud dont je suis l’expert ici au Maroc. Des pratiques basées sur le recyclage de matière d’origine animale et végétale : la laine pour en faire des tentes nomades ,khayma produits de vannerie hssira arts de la maroquinerie où l’on produit à base du cuir de multiples articles et mobiliers l’art de la sculpture sur bois pour l es meubles de transport et les ustensiles de cuisine tout cela pourrait agir sur la qualité de nos réalisations aujourd’hui en design. Les arts traditionnels marocains tous secteurs confondus peuvent remplir des rôles importants et donner un nouveau souffle A leur mémoire à travers un design fonctionnel et esthétique tout en ayant un penchant aux anciens styles en vue de les réactualiser .

Environ quel pourcentage des solutions d’ameublement et d’aménagements que vous choisissez proviennent de fournisseurs internationaux? Selon vous, quel sera le pourcentage à la fin de 2017?

2017: 30% Je crois que l’élément clef dans cette relation avec les produits ajustés provenant de l’étranger ou du kit … va être me semble-t-il affecté, puisque, les secteurs de l’industrialisation vont commencer à s’investir au Maroc, de travailler avec des designers marocains et la main d’œuvre marocaine. Le produit adapté ayant été ciblé auparavant par une clientèle de luxe qui cherche un style particulier ou un produit concurrent de grande qualité de haut standing sous les données de la coop22 la donne va être différente, or, malgré le modernisme et la hausse au niveau de vie au Maroc les secteurs de l’artisanat et le design marocain, néanmoins, ont commencé à s’imposer dans le marché. Les produits et tendance changent de look et donneront un nouveau secteur de production et d’aménagement de tiroir marocain qui couvrira la demande et les exigences de ces clients .

Quels sont les problèmes qu’un événement comme INDEX North Africa aide à résoudre pour votre entreprise? Quel est l’avantage principal pour vous de participer à des expositions internationales?

Je crois …que cette initiative autour de la création dans le continent africain aurait un impact positif sur nos entreprises afin de promouvoir nos idées , les faire connaitre au grand publique , communiquer, diffuser une nouvelle forme de design avec un respect pour l’artisanat marocain Voir et rencontrer un publique connaisseur

Exposer les nouveautés à travers une réflexion sur notre propre patrimoine par des idées simples et révolutionnaires Donner des exemples …à travers les plans et le recherches effectuées sur le terrain avec des résultats montrant ainsi l’importance de l’innovation pour pérenniser les savoir-faire traditionnels et l’artisan marocain :produire un design identitaire écologique avec du simple.

Ses œuvres

Habzi Abdelhak
Format: 50 x 40 cm
Référence: 3087
Prix: 9 500 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 46 x 66 cm
Référence: 3086
Prix: 23 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 50 x 70 cm
Référence: 3085
Prix: 12 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 88 x 60 cm
Référence: 3084
Prix: 18 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 49 x 64 cm
Référence: 3083
Prix: 12 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 50 x 40 cm
Référence: 3082
Prix: 8 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 90 x 60 cm
Référence: 3081
Prix: 23 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 50 x 70 cm
Référence: 3080
Prix: 12 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 50 x 70 cm
Référence: 3078
Prix: 12 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 50 x 70 cm
Référence: 3079
Prix: 12 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 8 7x 84 cm
Référence: 3077
Prix: 23 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 100 x 45 cm
Référence: 2290
Prix: 10 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 60 x 50 cm
Référence: 2289
Prix: 10 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 100 x 100 cm
Référence: 2288
Prix: 20 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 45 x 60 cm
Référence: 2287
Prix: 7 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 30 x 70 cm
Référence: 2286
Prix: 7 000 Dirhams
Habzi Abdelhak
Format: 80 x 60 cm
Référence: 2280
Prix: 10 000 Dirhams