add My List

Biographie

Descendante d’une famille noble d’origine savoyarde, fille de Jean, Directeur des fonderies DE DIETRICH, Marguerite Anne est née à Zinswiller en 1897.Elle se consacre très tôt à la sculpture, entre en 1923 à l’Académie de la Grande Chaumière où elle côtoie Emile Antoine BOURDELLE sous la direction de Ary BITTER. A partir de 1922 elle expose à Paris puis dans toute l’Europe. En 1934, elle fonde une école de peinture et sculpture à CASABLANCA. En 1949 elle devient membre correspondant pour les sciences coloniales à l’académie des sciences coloniales, à la suite d’expéditions en GUINEE et au CAMEROUN. Son œuvre, marquée d’un certain académisme à ses débuts, évoluera dans une forme plus expressionniste.

Elle excelle dans les bustes et la statutaire animale.Marguerite-Anne de Blonay (née le 09/07/1897 à Zinswiller et morte le 18/07/1966 à Marchais-en-Brie) est sculpteur. Étudiante dès 1923 à l’Académie de la grande chaumière, elle commence à exposer à Paris et dans toute l’Europe. En 1933 et en 1938, des expositions de ses œuvres ont lieu à Lausanne, en Suisse. Élève de Bourdelle, elle fonde une école de dessin et de sculpture à Casablanca (Maroc) en 1934. Cette même année, elle effectue une longue et difficile traversée de l’Afrique, par Lisbonne, Marrakech, Tamanrasset, Agadir, Dakar, Kano, Fort-Lamy, Bangui, Saint-Paul de Loanda, jusqu’au Cap, en Afrique du sud. Elle revient par Elisabethville, Nairobi, Djibouti, Assouan, Le Caire, Tunis et l’Espagne et rapporte de cette aventure une série de documents. La plupart de ses œuvres figurent dans les meilleures galeries internationales dont Paris et Genève. Enfin, Marguerite-Anne de Blonay est élue membre correspondant de l’Académie des sciences coloniales le 17/12/1948, pour la valeur artistique et ethnographique de ses missions au Cameroun et en Guinée.

Ses œuvres

Blonay (de) Marguerite Anne
Format: 32 x 40 cm
Référence: Ref.1566 as-ta
Prix: En cours