Biographie

1992 : Exposition Collective Galerie de l’Université (Montepllier)
1993 : Exposition Collective Galerie Nadar (Casablanca]
1994 : Exposition Individuelle Galerie Annoussour (Casablanca)
1995 : Exposition Collective Tremplin des Arts (Lille)
1996 : Exposition Individuelle Galerie « En amour comme en Art  » (Lille)
1997 : Exposition Individuelle Galerie Septentrion (Bondue)
1998 : Exposition Collective Galerie The Emerging Artists Gallery (Boston)

1999 : Exposition Individuelle Galerie Olivier Strelli (Lille)
2000 : Exposition Individuelle Galerie Mailletz (Paris)
2000 : Exposition Individuelle Galerie Ferme dupire (Lille)
2001 : Exposition Individuelle Galerie Ethienne de Causons (Paris)
2001 : Exposition Individuelle Galerie « En amour comme en Art  » (Lille)
2002 : Exposition Individuelle Galerie Mailletz (Paris)

2002 : Exposition Individuelle Galerie Darley (Paris)
2002 : Exposition Individuelle Galerie « Le Photographe » (Tours)
2002 : Exposition Mairie de Tours
2003 : Exposition Individuelle Galerie Arabesque, (Loches) Salon 200 : dAutomne Porte dAuteuil (Paris)
2004 : Exposition Individuelle galerie Jean Jaurès (Tours)

2004 : Exposition Individuelle Siège Lydec (Casablanca)
2004 : Salon dAutomne Paddington (Londres)
2004 : Exposition Individuelle Galerie Carroi des Arts (Monlouis)
2004 : Salon de Printemps (Amboise)
2005 : Mairie dAmboise
2005 : Exposition Collective Chemin des Acadiens : (Montréal, Ontario, Washington, New York)
2006 : Exposition Individuelle Galerie Kuunslab (Tours)
2006 : Exposition Individuelle Galerie Le Carrefour des Arts (Casablanca)
2006 : Salon de Shangai
2007 : Exposition Individuelle Mairie de (S. Cyr)
2007 : Salon Kunst-Event (Zurich)
2007 : Salon Global Art (Barcelone)
2007 : Salon dAutomne (Genève)
2008 : Salon de Printemps (Rome)
2008 : Kiev-UKRAINE
2009 : Salon New Berry – Boston.
2010 : Villa des Arts. Rabat. 2010
2010 : Laredo Art Gallery
2011 : Dubaï Salon de Printemps.
2011 : Rue de Seine Paris  Ethiene de Causons.
Source : Maghress http://www.maghress.com/fr/leconomiste/98991

 

«A travers ma peinture, j’essaie de refaire le monde, un monde où il n’y aurait ni haine, ni racisme, un monde idéal…». Boushra Benyezza, artiste peintre âgée de 41 ans (1968) , propose deux expositions. L’une, collective, se poursuit à la Villa des Arts de Rabat jusqu’au 27 mars et l’autre, individuelle, se tient à Laredo Art Gallery à Casablanca jusqu’au 13 mars.

Boushra Benyezza utilise le sable comme outil et comme support de travail. Dans son atelier, la carte du monde se réinvente et les frontières se dissolvent sous l’amalgame des grains. «Je pars du principe que nous ne sommes tous que des grains de sable. J’ai des sables provenant de 75 pays différents, que je mélange pour créer un lien entre les êtres humains.

C’est l’occasion pour moi de transmettre un message fort, celui du brassage des cultures», affirme-t-elle. En confondant les grains, l’artiste brouille les identités et écourte les distances. Ses histoires sont belles. Ce sont des histoires où les gens sont proches les uns des autres.

«Ce n’est pas une utopie, c’est une réalité», précise-t-elle, optimiste et tout en travaillant ses toiles à même le sol. Minutieusement, elle prépare les sables, les lave soigneusement pour en préserver le grain. Elle mélange elle-même ses pigments, qui sont exclusivement naturels. Ensuite, elle étale sa matière partout dans son atelier et entame son voyage. Le fondement de son travail, c’est l’élan vers l’autre.

Boushra Benyezza est diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier. Une fois son diplôme en poche, elle a vécu quelque temps aux Etats-Unis et a beaucoup voyagé. Elle a présenté de nombreuses expositions aux Etats-Unis, au Canada, en France, en Suisse et en Italie.

Actuellement, l’artiste vit entre Casablanca et Tours (France) où elle achève un master en art-thérapie. Dans le cadre de ses études, elle travaille en tant qu’art-thérapeute à l’hôpital psychiatrique de Tours. «Les personnes atteintes d’un handicap mental ne parlent pas de leurs soucis.

Ils les expriment à travers la peinture et le dessin. Ils expriment ce qu’ils ressentent et ça leur fait du bien. Ils sont ensuite moins agressifs, plus détendus, plus calmes. Certains retrouvent même leur confiance en soi et l’estime d’eux-mêmes», explique-t-elle.

Comme elle le souligne, c’est un métier où il faut être capable de ressentir beaucoup de compassion pour les autres. Au Maroc, l’art-thérapie est quasi-inexistant et ce qu’elle souhaite, c’est venir plus tard mettre ses compétences au profit de son pays. L’art-thérapie est apparu au Canada il y a une trentaine d’années. Il englobe la peinture, la danse, la musique et le théâtre.

Ses œuvres

Benyezza Boushra
Format: 80 x 80 cm
Référence: Ref.329 as-td
Prix: 25 000 Dirhams
Benyezza Boushra
Format: 100 x 100 cm
Référence: Ref.330 as-td
Prix: 38 000 Dirhams