add My List

Biographie

Expositions :

2011 :

«Signes et Lettres», exposition collective à la fondation de La Mosquée Hassan II à Casablanca (MAROC) .

2010 :

Exposition à l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) à Genève en (SUISSE).

2010 :

Exposition à l’occasion du 11ème Printemps du Souss des Arts Plastiques 2010 à Agadir (MAROC).

2010 :

Exposition au 8 ème Festival international des arts plastiques de Fès (MAROC).

2009 :

Exposition à la première édition de la Foire Internationale de l’Art de Casablanca qui a lieu du 17 au 20 Décembre 2009.

2009 :

Exposition à la salle Mohamed El FASSI au ministère de la culture à l’occasion de la Quatrième édition de la Nuit des Galeries qui a eu lieu le 17 Septembre 2009.

2009 :

Exposition collective au 2ème Festival international du Cinéma de l’Etudiant à CASABLANCA.

2009 :

Exposition Internationale de la calligraphie à MARRAKECH..

2008 :

Exposition et atelier au Festival international de DAMAS.

2008 :

Exposition Internationale de la calligraphie à MARRAKECH.

2008:

Honoré par une réception Royale de SM Mohamed VI pour la remise de Ses Propres Mains du Prix d’Honneur de la calligraphie Marocaine.

2007 :

Exposition et atelier au 1er Festival international d’ALGER.

2007 :

Animation du 3ème Atelier National de la calligraphie de la Wilaya Media en ALGERIE.

2006 :

Invité par le Complexe Tunisien des Sciences, Lettres et Arts pour un exposé esthétique et atelier de calligraphie. (TUNISIE)

2006 :

3 Invité par la Direction de la Culture de la Wilaya Media en Algérie pour l’animation du 2ème Atelier National de la calligraphie. (ALGERIE)

2006 :

Exposition au 3ème Salon International de DUBAI de la calligraphie. (DUBAI)

2005 :

Invité par le Conseil Culturel d’Abou Dhabi pour une exposition individuelle et atelier de calligraphie, il a également animé un atelier au Centre de la calligraphie à Chariqa .(EMERITES)

2004 :

Invité au Koweït par le Conseil National de la Culture et les Arts pour une exposition individuelle et l’animation d’ateliers de calligraphie. ( KOWEIT)

2004 :

Chargé par l’ ISESCO pour animer un atelier à Nouakchott.( MAURITANIE)

2003 :

Invité au 1er Festival International du Musique du Désert à Rissani pour superviser l’exposition collective de calligraphie. (MAROC)

2002 :

Exposition internationale des arts de la calligraphie au Musée Chariqa (EMERITES)

2002 :

Participation à la 3ème Compétition Nationale de la calligraphie à RABAT, en tant que Président du jury et animateur d’atelier.

2002 :

Participation à l’exposition internationale de la calligraphie au Musée Chariqa. .(EMERITES)

2001 :

Obtient une 3ème fois un prix à la Compétition internationale d’ISTANBUL.

2001 :

Il a participé à une exposition collective des peintres portraitistes consacrée aux réalisations de feu S.M. Le Roi Hassan II.

2001 :

A eu un hommage parmi 7 personnalités artistiques culturelles et médiatiques par le Syndicat Indépendant des Journalistes Marocains.

2000 :

Exposition collective organisée par la Délégation du Ministère de la Culture et de la Communication à RABAT.

2000 :

Il participe au festival international d’ASILAH. (MAROC)

1999 :

Exposition internationale de calligraphie en Arabie Saoudite.

1999 :

Participe à une exposition collective de la calligraphie arabe à Memphis aux U.S.A.

1998 :

Obtient une seconde fois 3 prix à la Compétition internationale d’ISTANBUL.

1998 :

Exposition et atelier de la calligraphie à l’occasion du Festival Cinématographique de KHEMISSET. (MAROC)

1997 :

Il obtient le diplôme de calligraphie arabe avec mention de mérite et la bénédiction de la compétence par son maître turc Cheikh Hassan JALABI, au centre (IRCICA) à ISTANBUL.

1996 :

Invité d’honneur au Festival Printemps d’Agadir des Arts Plastiques , où il a présenté un exposé sur les beautés de la calligraphie. (MAROC)

1995 :

Exposition et atelier de calligraphie à la ville LAAYOUNE (MAROC).

1995 :

Médaille d’Argent au 1er Salon International de l’Invention et de l’innovation au Maroc pour sa conception du Trophée Hassan II de l’Invention, ainsi que le logo, affiches, dépliants et les médailles de ce salon.

1995 :

Médaille d’Or au 3ème Festival International de la calligraphie arabe à Bagdad où il a été honoré avec les maîtres calligraphes. (IRAK)

1994 :

IIl s’est distingué par l’obtention de 3 prix à la Compétition Internationale d’ d’ISTANBUL de la calligraphie.

1993 :

Médaille d’Or au 2ème Festival International de Bagdad. (IRAK)

1992 :

Invité par le Centre de Recherches de l’Histoire, des Arts et la Culture Islamique d’ISTANBUL (IRCICA) durant un mois et demi pour formation chez son seul maître calligraphe Cheikh Hassan JALABI.

1990 :

Exposition collective en art plastique et calligraphie en ESPAGNE.

1990 :

3ème prix au Festival Maghreb Arabe de calligraphie à Rabat.

 

Mohamed AMZIL, Artiste Peintre Calligraphe est né en 1964 à Casablanca, au Maroc. Il a été diplômé de l’école des Beaux -arts de Casablanca en 1985 et de l’école de calligraphie d’Istanbul (IRCICA*) en 1997.

L’histoire entre Mohamed AMZIL et la calligraphie a commencé très tôt. Dès le plus jeune âge, il a un don et une passion pour le dessin et la calligraphie. Il a été fasciné par cet art ancestral et authentique qui a gardé une richesse esthétique intemporelle. AMZIL a pris conscience très tôt de la force d’expression plastique que peut avoir la calligraphie arabe. Il a saisi son potentiel « expressif », tantôt riche et complexe, tantôt sobre et d’une simplicité graphique hautement contemporaine.

Sa passion pour le dessin et la calligraphie l’a poussé à intégrer l’école des Beaux-arts de Casablanca en 1982. Il y a acquis les bases fondamentales des arts plastiques (dessin académique, arts graphiques, histoire de l’art…). Ces enseignements vont avoir une grande influence plus tard sur son style. Puisque à l’époque, l’école des Beaux-arts ne dispensait pas de cours de calligraphie. Mohamed AMZIL a déployé tous ses efforts pour l’étudier par ces propres moyens, en imitant et en s’inspirant des œuvres de grands maitres calligraphes.

Mohamed AMZIL dans son atelier

Ses aptitudes en dessin et son sens aigu d’observation et d’analyse lui ont permis de pratiquer la calligraphie de façon originale. En effet, il a privilégié la contemplation à l’exercice, en décortiquant la calligraphie, ses rapports géométriques, ses mouvements pour en extraire une synthèse analytique. Au bout de cette aventure, Mohamed AMZIL a crée sa méthode personnelle qui permet de maitriser en peu de temps les styles majeurs de la calligraphie arabe.

En 1992, son rêve d’enfance se réalise : visiter les musés et les maîtres calligraphes d’Istanbul, ceci grâce à l’aimable invitation du Dr Akmel Eddine Ihsane Ughlu, Directeur Général de l’IRCICA* pour un stage de six semaines chez son seul maître calligraphe turque, Hassan JALABI. Lors de ce stage, Mohamed AMZIL a réalisé une performance qui va étonner son Maître. En effet, en six semaines il a terminé les leçons de deux styles calligraphiques particulièrement complexes : le Naskh et Thulut.

Cette courte visite d’Istanbul, « capitale de la calligraphie », a été un tournant décisif dans sa carrière calligraphique. Dès lors Il va approfondir sa propre vision des règles de cet art ancestral pour le moderniser et lui donner un nouveau souffle.
Depuis 1993, il est un des rares calligraphes issus des pays du Maghreb à remporter des grands prix et des médailles d’or dans des compétitions majeures de calligraphie arabe (compétition internationale d’Istanbul, festival mondial de la calligraphie de Bagdad, …).

Ce parcours a été couronné par l’obtention d’une IJAZA, « Diplôme supérieur en calligraphe » à ISTANBUL en 1997. Le fait a été tellement rare que la presse spécialisée et les grands maîtres calligraphes avaient parlé du «phénomène Mohamed AMZIL», tant il avait rompu une domination historique des calligraphes de l’orient dans les compétions internationales. Et les témoignages suivants en attestent :

Le Docteur Salman Ibrahim, Professeur de calligraphie à l’Académie des Beaux Arts de Bagdad.

A déclaré en 1995, lors d’une cérémonie d’hommage à M. AMZIL :
« Ce jeune homme a un avenir très brillant, car il a transféré l’école dont nous étions fiers au Maroc. Cette école a commencé à donner ses fruits et sera par la volonté divine l’une des meilleures écoles de calligraphie dans le monde arabo-musulman, et cela lui est dû, parce que j’ai déjà visité les deux villes de Rabat et de Casablanca il y a quinze ans, mais je n’ai pas pu y trouver un calligraphe de ce niveau … ».

Mohamed Saïd Assagar, célèbre artiste irakien résident à Paris:

A fait le témoignage suivant à Paris, le 5 novembre 2003: « Mohamed Amzil : art et responsabilité.
Peu de calligraphes maîtrisent les styles historiques de calligraphie arabe à notre époque et surtout ceux du Maghreb arabe. Mais ce jeune assidu et sensible à la valeur de la calligraphie, c’est-à-dire mon ami l’artiste Mohamed Amzil, a pu, grâce à son effort, sa persévérance et sa culture artistique, imposer une présence notable dans le champ de ce noble art. Le don artistique de Mohamed Amzil et sa connaissance des particularités de la calligraphie, avec ses différentes écoles et sa pratique de l’art plastique lui donnent une responsabilité artistique moderne : la poursuite des particularités de l’art calligraphique dont les côtés visuels et plastiques, et les transférer au goût moderne et les besoins de la vie pratique pour passer de son état comme défenseur de l’héritage culturel à celui de son modernisateur et j’ai un espoir en lui, sa vitalité et son sens artistique».

Maasoum Mohamed Khalaf, écrivain syrien et critique d’art, professeur de calligraphie :

« …L’artiste calligraphe Mohamed Amzil a une imagination fertile et une expérience unique lui permettant de manier les mouvements des différentes lettres pour parer cet art d’une singulière et très belle apparence issue des règles classiques de la calligraphie. L’utilisation des couleurs avec infiniment d’harmonie et de savoir-faire confère à la toile une luminosité sans pareil, d’autant plus que l’expérience artistique au niveau des lettres permet aux masses écrites de fusionner dans l’univers de l’œuvre qui devient chef-d’œuvre. Un regard attentif et averti aux œuvres de l’artiste calligraphe Mohamed Amzil nous met au cœur de la création resplendissante qui interpelle le dialogue et la complicité pour accéder au sens global du tableau. Maîtrisant parfaitement la calligraphie classique, Mohamed Amzil a su la dépasser pour nous présenter un style moderne avec de nouvelles visions. C’est d’ailleurs lui qui a inventé la nouvelle parure de la calligraphie arabe influencée par l’environnement marocain caractérisé par le ruban saharien qui s’étend à un horizon lointain. »

Abderrahmane BENHAMZA, critique d’art marocain

« …Par ailleurs, Mohamed AMZIL a fait des portraits d’illustres tel celui de feu le Roi Hassan II, œuvre aujourd’hui au Palais Royal, comme il a peint d’autres personnalités historiques du Moyen Orient, selon une technique réaliste un tantinet académique, dont le mérite selon nous réside dans la passion de l’artiste à camper des figures hautes en couleur, qu’il ne manque pas d’enrober d’une espèce d’aura qui les rend si vivantes, si présentes, la palette d’AMZIL est cependant libre de tout engagement groupal ou scolastique. Magicien de la lettre, il est aussi peintre de la couleur qui parle à l’âme le doux langage de l’affection généreuse.»

En parallèle à son travail et à ses recherches en calligraphie et en peinture, Mohamed AMZIL est reconnu pour ses créations d’identités visuelles et de logos pour des entreprises nationales et internationales, ainsi que pour de nombreuses conceptions en typographie pour des journaux et magasines arabes.

Mohamed AMZIL participe toujours à des compétitions et expose régulièrement au Maroc et dans les pays du Golf. Certains de ses tableaux sont acquis en collections privées ou publiques, au Maroc et de part le monde. Dans ses travaux récents, il a introduit une touche plus picturale dans son style, au travers d’un savant mélange de peinture, matières, formes et mouvements. Il met en œuvre ces éléments pour créer des espaces abstraits, des fonds sur lesquels ses compositions calligraphiques prennent vie et laissent voir toute leur subtilité et leur force.

Mohamed AMZIL continue à donner des conférences et des ateliers d’initiations sur les règles de la calligraphie avec sa nouvelle vision qui apporte des réponses aux problématiques esthétiques et géométriques. Sa méthode est bien appréciée par les calligraphes contemporains marocains et étrangers qui ont assisté à ses démonstrations.

 

(IRCICA*) : Centre des Recherches d’Histoire et des Arts et de la Culture Islamique à Istanbul.

Ses œuvres

Amzil Mohamed
Format: 120 x 90 cm
Référence: 2060
Prix: En cours